Actualités

«Monsieur, nous voudrions voir Jésus»

Cela inclut tous les groupes de personnes

Mark A. Kellner

Reinder Bruinsma, un dirigeant adventiste du septième jour une grande et penseur, est certainement raison quand il souligne que dans de nombreux pays, le «visage» de l'adventisme évolue à mesure que l'émigration apporte congrégation nouvelle à nos églises. Mais cela signifie que nous pouvons ignorer désormais un «groupe de personnes" juste parce qu'ils sont dans le "vieux" monde de l'hémisphère nord, sous le prétexte que c'est dans le «Sud global» où l'église est en croissance?

Pastor Bruinsma ne suggère pas que dans son commentaire, bien sûr. Et, je ne dis pas pour cela, soit. En fait, il ya une raison très valable pour laquelle nous devrions - et faire - rejoindre tout le monde. C'est parce que chacun a besoin de connaître Jésus. . Le chapitre 12 de notes Evangile de Jean, «[i] lya eu quelques Grecs dans la ville qui était venu pour adorer à la fête Ils ont approché Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée:« Monsieur, nous voulons voir Jésus que vous pouvez. nous aider? »(Jean 12:20-21, The Message par Eugene H. Peterson)

La tâche d'aider les gens voient Jésus représente pas plus besoin et pas plus noble. Pendant des décennies, les chrétiens adventistes du septième jour ont reconnu ce fait, va très loin pour répandre son message. Aujourd'hui, sur ondes courtes radio, la télévision par satellite et TV basés sur place et stations de radio, ainsi que sur Internet, via les livres, les magazines et à travers en personne événements de sensibilisation, les adventistes font la même chose: initier les gens à Jésus, à qui savons, c'est la vie éternelle.

Quel a été l'occasion pour les deux millénaires est aujourd'hui, je dirais, plus important en ces jours. Il ya trop de faux dieux, sauveurs fausses et les fausses religions capturer les coeurs et les esprits des chercheurs spirituels. Ne vous méprenez pas: Les adventistes croient, de soutien, et chérissent la liberté religieuse. Mais nous savons aussi Jésus était sans équivoque sur la question du salut: «. Je suis le chemin, la vérité et la vie Nul ne vient au Père que par moi», Il a dit dans Jean 14:6 (TOB).

C'est pourquoi les Adventistes ce que nous faisons pour aider et servir les autres. Il s'agit de créer une occasion de partager les bonnes nouvelles que tout homme est séparé de Dieu à cause du péché - Adam et le nôtre - il ya une solution, et il se trouve dans la vie, la mort et la résurrection de Jésus. Le conflit cosmique entre Dieu et Satan a un ultime vainqueur, et sa «tente» est assez grand pour le monde entier de trouver un abri.

Comment partager cela? Non pas simplement par les mots seuls, pour importantes qu'elles soient. Premièrement, nous devons aller vers ceux qui souffrent, qui sont dans le besoin de santé ou d'éducation ou de la nourriture, et de les rencontrer à leur point de besoin.

Ellen G. White, un pionnier fondateur du mouvement adventiste, il a bien dit: «méthode du Christ lui seul donne le vrai succès à atteindre les gens du Sauveur des hommes mêlés comme une personne qui désirait leur bien il a montré ses sympathies pour eux, son ministère.. à leurs besoins, et a gagné leur confiance. Puis Il leur dit: «Suis-moi. '" (Ministère de la Guérison, page 143, nous soulignons)

Dans les villes, bourgs et villages autour du globe, dans les manières, grandes et petites, les adventistes sont soucier de cette suggestion: montrer la sympathie, la satisfaction des besoins, et de gagner la confiance comme de vrais amis. Alors est offert le plus beau cadeau de tous, la connaissance de Jésus et de Son amour.

Pas de loi doit être adopté, aucun bienfaiteur a besoin d'écrire un chèque, pas de défilement doit se déploient dans le ciel pour tout croyant de faire de même. Nous avons chacun - nous tous - avoir cette occasion presque chaque jour, parfois directement, parfois indirectement, par la prière et le soutien financier. C'est vraiment une opportunité que nous ne devons pas permettre de passer.

Mark A. Kellner est éditeur de nouvelles pour des magazines Adventist Review et Adventist World et chroniqueur hebdomadaire pour la technologie Le journal quotidien Washington Times à Washington, DC

Retour à la liste