Actualités

Au milieu de la mémoire de la tragédie, nous allons renouveler nos efforts pour partager l'espoir

Président de l'église, dit Le 11 Septembre est rappelé que le monde est «champ de bataille»

Ted N. C. Wilson

Le 11 Septembre, j'étais dans un comité à la Conférence générale, quand j'ai reçu mot sur le déroulement des événements tragiques de New York et Washington. Je me souviens d'avoir un sentiment étrange surréaliste que ce n'était pas vraiment passe et puis un sentiment de sympathie et de profonde tristesse pour ceux qui sont touchés. Nous, bien sûr, a prié pour les milliers de personnes touchées par cette tragédie.

Dans les années 1970, j'ai passé environ sept ans au service de l'église et les gens de la région métropolitaine de New York. Bien vivre et travailler là-bas, j'ai appris à respecter et prendre soin de la population de cette grande région et de leur résilience forte à des problèmes difficiles. Quand j'ai entendu parler de ces attaques, je me suis rappelé que la vie est très fragile et qu'il est important que nous maintenions un lien étroit avec le Christ sur une base quotidienne que nous partageons avec d'autres notre espoir pour un monde meilleur où la grande controverse entre Christ et Satan est terminée au Christ dès la seconde venue.

Je suis reconnaissant pour la manière dont l'Eglise adventiste du septième jour a été en mesure d'aider et de ministre à tant de personnes à New York et à Washington DC pendant cette période difficile. C'est une bénédiction que ce ministère continue dans ces deux villes importantes et dans plusieurs autres endroits.

Cette semaine marque le 10 e anniversaire de cette tragédie. Beaucoup d'entre nous ont été changé à jamais par la douleur et la souffrance, nous avons assisté ce jour-là, par les histoires que nous avons entendu et par notre perte personnelle.

Quand je regarde notre église 10 ans plus tard, je vois un groupe de croyants dévoués qui sont des balises de paix et de justice au monde qui les entoure. Je vois une communauté de foi soulager la douleur et la souffrance maintenant, mais pointant vers une nouvelle terre. Ensemble, nous aspirons au jour où la perte de vies humaines seront plus qu'un lointain souvenir, quand le Christ met fin à la mort, des larmes et de souffrances. Sa seconde venue et puis finalement la nouvelle terre, il va créer va mettre un terme à la souffrance et le péché de ce monde comme le livre de l'Apocalypse nous dit.

Le 11 Septembre 2001, on nous a rappelé que notre monde est un champ de bataille. Forces du bien et du mal sont en guerre tout autour de nous, et des vies innocentes sont perdues. Mais nous savons que le mal va se terminer. Notre espoir est en notre Dieu aimant et Sauveur, qui partage notre douleur et a la solution pour les problèmes auxquels nous faisons face. Quel privilège de lire sur son plan de salut dans la Bible, la Parole de Dieu faisant autorité.

Quelle que soit la bataille - et ne vous découragez pas s'il apparaît que le mal semble avoir l'avantage, pour l'instant - rappelons-nous qu'à la fin Dieu "engloutira la mort pour tous les temps, et le Seigneur Dieu essuiera les larmes loin de tous les visages »(Ésaïe 25:8).

Mon espoir est que nous continuerons à être une église qui unit en montrant l'amour de Dieu à ses amis et voisins, dans les moments de joie ainsi que l'adversité. C'est mon espoir que, au milieu de la mémoire de la tragédie, nous partageons un message d'espoir que nous nous réjouissons de Christ bientôt de retour.

Laissez-nous tous être encouragés et réconfortés à croire ce que Dieu dit dans Jérémie 29:11: «Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, projets de paix et de ne pas vous nuire, des plans pour vous donner l'espoir et un avenir." Faisons de renouveler nos efforts personnels et de l'église de partager cet espoir avec les autres dans les mots et le service chrétien à la gloire de Dieu.

- Ted NC Wilson est président de l'église adventiste du septième jour du monde.

Retour à la liste