Actualités

Eglise annulés à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, samedi après séisme

Share |

Etats-Unis 1,4 milliards de dollars les dommages à la région, mais aucun blessé

September 07, 2010 | Christchurch, New Zealand | Pablo Lillo, South Pacific Record

Un état d'urgence reste à Christchurch Septembre 7, comme les répliques aussi grande que l'ampleur 5,4 continué à gronder à travers la région.

Plus de 100.000 maisons ont été endommagées après un séisme de magnitude 7,1 a frappé à 4h35 le samedi matin, perturbant les services d'électricité, d'eau et d'égout.

La plupart des églises adventistes du septième jour dans et autour de Christchurch n'a pas tenu services de culte ce jour-là, bien que des rapports ont été reçus au moins une réunion du groupe dans leur sanctuaire.

Bien que quelques blessures ont été signalés parmi la population générale, les estimations des dommages matériels se rapprochent des Etats-Unis 1,5 milliard $. Cinq des huit maisons doivent être évalués par des ingénieurs civils.

Le ministère de l'Education a ordonné à toutes les écoles resteront fermées jusqu'au 13 Septembre. Danny Carrasco, directeur de l'école adventiste de Christchurch, a été nettoyer le gâchis laissé par le séisme. Le bâtiment de l'école n'a subi aucun dommage structurel.

On estime à 15 000 tremblements de terre frapper la Nouvelle-Zélande, située dans le "Ring of Fire" zone sismique du Pacifique, annuellement, ont rapporté les médias.

Depuis le week-end, Craig Gillis, président de l'Église adventiste du Sud en Nouvelle-Zélande a été s'engager avec les gestionnaires des urgences à identifier et à répondre aux besoins de la communauté les plus pressants. L'Adventist Development and Relief Agency Nouvelle-Zélande - en partenariat avec le sud de l'église Conférence de Nouvelle-Zélande - est encourageant et membres de l'église des bénévoles pour appuyer les actions communautaires, comme quelque 300 personnes sont actuellement hébergées dans des abris de protection sociale.

"Je crois que les jours les plus difficiles sont à venir", a déclaré Gillis. «Le réaménagement de l'infrastructure et les maisons des gens et la vie sera la plus critique. Nous demandons aux membres de l'église se tournent vers leurs propres quartiers et les communautés pour aider ceux dans le besoin."

Barricades rester en place autour des zones d'accès restreint dans le centre-ville et dans Kaiapoi. Sur le terrain à Christchurch Cranmer Square - dans le coeur du centre-ville mais pas complètement bouclé - est aussi proche que du personnel d'ADRA peut obtenir à pied à certains des plus graves dommages du tremblement de terre a laissé dans son sillage.

ADRA NZ a engagé 10 000 $ à l'effort de relèvement et accepte les dons à ajouter à ce montant. Pour plus d'informations, visitez www.adra.co.nz.

--Rapports supplémentaires par le personnel de Adventist Review

Retour à la liste