Actualités

En Côte d'Ivoire, les familles déplacées par ADRA aide violences post-électorales

Share |

L'aide alimentaire partie de la réponse initiale

February 08, 2011 | Silver Spring, Maryland, United States | Christina Zaiback/ADRA International

Les dernières violences post-électorales dans la nation ouest-africaine de Côte d'Ivoire a incité le Adventist Development and Relief Agency (ADRA) pour commencer à livrer l'aide alimentaire à des centaines de familles déplacées. La violence a laissé plus de 250 milliers de morts et contraint à fuir leurs maisons pour échapper à la crise politique et affrontements inter-ethniques.

Coordination avec les partenaires locaux, ADRA va distribuer des rations alimentaires aux personnes nouvellement déplacées dans la ville occidentale de Duékoué, une zone où des combats ont éclaté récemment, après la mort par balle d'une femme d'affaires locale. Cet incident a déclenché fatale affrontements inter-ethniques qui ont entraîné la mort de 34 personnes, le pillage et l'incendie de plus de 400 maisons et magasins, et l'augmentation significative des personnes déplacées.

Le fonctionnement de l'ADRA ciblera 250 familles directement touchées par la crise récente. Chaque ménage recevra une ration alimentaire de 14 jours pour cinq personnes.

Selon des sources locales, plus des deux tiers des 9500 personnes actuellement déplacées dans la région sont des femmes, enfants et personnes âgées.

Retour à la liste