Actualités

La conférence de Moscou se focalise sur la recrudescence des persécutions à l’encontre des chrétiens à travers le monde

Share |
La conférence de Moscou se focalise sur la recrudescence des persécutions à l’encontre des chrétiens à travers le monde

Les défenseurs de la liberté religieuse se sont rencontrés à Moscou la semaine dernière afin de proposer des moyens qui permettrait de garder la condition des minorités religieuses persécutées sous le feu des projecteurs de l’opinion publique.

L’incertitude au Moyen-Orient ; le printemps arabe se transformerait-il en hiver pour les minorités religieuses ?

December 08, 2011 | Moscow | Bettina Krause/ANN

Les participants, de la conférence de haut niveau portant sur la liberté religieuse qui s’est tenue à Moscou la semaine dernière, ont pris l’engagement de maintenir la condition des minorités religieuses persécutées du Moyen-Orient et de l’Afrique, sous le feu des projecteurs de la communauté internationale.

Environ 100 million de chrétiens du monde entier, la plupart se trouvant au Moyen-Orient et dans certaines parties d’Afrique, souffrent de la persécution ou sont pris au milieu de violents conflits religieux, selon les organisateurs de la conférence.

La conférence de trois jours sur la Liberté Religieuse et la Discrimination à l’Encontre des Chrétiens, a débuté le 30 Nov et a rassemblé divers groupes de dirigeants des communautés orthodoxes, protestantes, juives, catholiques et islamiques. En priorité à l’ordre du jour, se trouvait ce que certains ont qualifié de « phobie à l’encontre des chrétiens » et qui se manifestait surtout dans des pays où la religion et les idéologies exerçaient un pouvoir politique et social significatifs.

Vasily Stolyar, directeur des affaires publiques et de la liberté religieuse pour la division eurasienne, a déclaré que les participants à la conférence étaient unis dans leur résolution de faire plus afin de soulager la condition des minorités religieuses souffrant de la persécution à travers le monde.

« Sommes-nous les gardiens de nos frères ? Oui ! Nous avons la responsabilité de parler de la part de nos frères et sœurs qui ne peuvent le faire eux-mêmes, » a déclaré Stolyar.

Les discussions à la conférence se sont également focalisées sur ce qu’on appelle le « printemps arabe » et sur les droits des religions minoritaires dans les pays qui ont connu de dramatiques changements politiques.
John Graz, secrétaire générale de IRLA ( International Religious Liberty Association), a décrit les questions soulevées à la conférences comme étant « une préoccupation significative et grandissante pour tous ceux qui prônent la liberté religieuse. »

« Le sort des religions minoritaires dans certains pays du Moyen-Orient est toujours incertain, » a déclaré John Graz. « C’est une situation politique qui se développe et nous ne savons pas encore ce que sera la position sur le long terme des nouveaux gouvernements vis-à-vis des chrétiens et des groupes religieux non-islamiques dans des pays tels que la Tunisie et l’Egypte. »

Graz a ajouté qu’ IRLA était sur la piste d’une recrudescence de harcèlement social et d’attaques à l’encontre des minorités religieuses dans la région, au cours de l’année écoulée, incluant une croissance de sentiments anti-chrétien. Il a également fait mention de rapports des Nations-Unies qui avaient notés un exode régulier de chrétiens de l’Iraq et plus récemment, de la Libye, une tendance qui indique un sentiment d’anxiété parmi les groupes religieux minoritaires.

Graz a déclaré qu’il était vital de maintenir ces inquiétudes constamment sous le feu des projecteurs de la communauté internationale, puisque ce sont les nouveaux gouvernements qui décident de reconnaître ou pas les minorités religieuses.

« Nous encourageons vivement les gouvernements de la planète ainsi que les entités internationales telles les Nations-Unies, de faire tout ce qui est en leur pouvoir, afin de s’assurer que la liberté religieuse, soit reconnue et protégée dans ces pays, comme étant un droit humain fondamental, » a déclaré John Graz.

Retour à la liste