Actualités

Une « heure nouvelle » a sonné pour le Réseau Adventiste Novo Tempo en Amérique du Sud

Une « heure nouvelle » a sonné pour le Réseau Adventiste Novo Tempo en Amérique du Sud

Le président de l’Eglise Adventiste Mondiale, Ted N. C. Wilson, le deuxième sur la gauche, priant avec les dirigeants au cours de la cérémonie inaugurale pour l’expansion du ministère médiatique de Novo Tempo en Amérique du Sud, le 17 Mai dernier. De nouveaux bureaux et des studios qui sont en construction, vont servir à faire avancer l’évangélisation intégrée dans cette région, ont déclaré les dirigeants.

De nouveaux bureaux, et à venir une station de télévision qui diffusera de l’évangélisation intégrée

May 22, 2012 | Jacareí, São Paulo state, Brazil | Mark A. Kellner, News Editor, Adventist Review

Sur l’un des continents les plus peuplés et abritant une population avec des cultures les plus diverses, le message d’espoir et de guérison prêché par l’Eglise Adventiste, fait son chemin à travers une intégration médiatique.

Le 17 Mai a marqué l’ouverture de nouveaux bureaux, d’un auditorium et d’un musée consacrés à Rede Novo Tempo de Comuniçao, le réseau de la radio et de la télévision de la Division Sud-américaine. De nouveaux studios sont en train d’être construits et seront prêts d’ici 6 mois, selon les dirigeants de la division.

Après un programme d’introduction, au cours duquel étaient présents, le pionnier adventiste brésilien en matière de diffusion, Robert Rebello,  du programme radiophonique  la Voix de la Prophétie, et Alcides Campologo, qui avec son épouse, Neide, hébergeaient il y a 50 ans de cela, la télévision « Foi pour Aujourd’hui », Antonio Tostes, le président de Novo Tempo a déclaré que les bâtiments étaient peut-être récents, mais que le travail lui ne l’était pas.

« Nous nous contentons de continuer une œuvre qui a son point de départ dans le passé, » a déclaré Tostes aux amis et sympathisants, rassemblés dans le nouvel auditorium, qui porte le nom du regretté Milton C. Souza, ancien président de Novo Tempo, qui est décédé à l’âge de 51 ans, en 2007. Souza était à l’origine de la délocalisation de Novo Tempo, d’un coin reculé de l’état de Rio de Janeiro, pour son actuelle localisation dans la ville de Sao Paulo. 

« Aujourd’hui, nous allons procéder à la dédicace de ce bâtiment, mais la semaine dernière, nous avons rassemblés tous les employés ainsi que les dirigeants de la Division Sud-américaine, afin de consacrer nos vies, » a déclaré Tostes.

« Aujourd’hui, nous rendons hommage à beaucoup de personnes, afin qu’elles continuent à nous inspirer, » a-t-il ajouté. « Cet auditorium portera le nom du Pasteur Milton Souza, et la musée celui du Pasteur Roberto Rebello, afin que les gens qui nous rendent visite puissent être témoins que la puissance de Dieu est en train de se manifester à travers la prédication de l’Evangile et des communications. »

« Parmi ceux qui assistaient à la cérémonie de dédicace, se trouvaient les Campologos, la famille Souza, et le vice-président général de l’Eglise Mondiale maintenant à la retraite, Leo Ranzolin, et son épouse, qui est la fille de Roberto Rebello.

Erton Köhler, le président de la Division Sud-américaine, a exprimé son appréciation des nouveaux locaux mais a rappelé à ses auditeurs que le vrai travail restait à venir.

Citant l’apôtre Paul dans 1 Corinthiens 3.6 « J’ai planté, Apollo a arrosé, mais c’est Dieu qui a accordé la croissance, » Köhler a déclaré : « Cet endroit, mes frères, est un lieu de bénédictions. Personne ne peut expliquer comment Dieu nous a accordé ces bénédictions. Aujourd’hui, Novo Tempo, est reconnu pour être l’un des meilleurs réseaux religieux du pays. Dieu a accordé la croissance ! »

Il a ensuite, vivement encouragé ses auditeurs « à achever le travail, » disant « ce n’est pas le bâtiment, les gens, l’équipement… le travail c’est le salut… Progressez, grandissez, gardez en vue l’objectif à travers la radio et l’internet ; leurs but n’étant pas de divertir, mais de sauver. »

Le président de l’Eglise Adventiste Mondiale, Ted N. C. Wilson, qui a été rejoint par son épouse, Nancy, à l’occasion de cet événement, a exprimé son appréciation devant les bureaux spacieux et l’espace destiné au studio, avec des espaces consacrés à une Ecole Biblique en ligne, une salle de rédaction, une salle de rangement Novo Tempo, et des studios consacrés aux réseaux radiophoniques espagnols et portugais ainsi qu’aux bureaux administratifs.

« Aujourd’hui, quand nous sommes arrivés, nous avons pu voir le résultat des activités intenses de ces derniers mois, conduites par les 336 employés travaillant ici, ainsi que par les 43 employés d’écoles et les 12000 études bibliques mensuelles, » a déclaré Wilson.

Il a également dit son appréciation en découvrant l’espace consacré à la vie et au travail d’Ellen G. White, pionnière et co-fondatrice du mouvement. L’Eglise Adventiste ne serait rien sans les écrits de cette dame si particulière, » a ajouté Wilson. 

Il a également relaté à la congrégation, un autre moment où il s’est senti inspiré en faisant le tour des bureaux. « Nous marchions à côté d’une image représentant le retour de Jésus, quand Pasteur Tostes a eu ces propos « Je passe devant cette image chaque jour, et j’y puise mon inspiration : c’est la raison d’être de ce centre médiatique, proclamer l’Evangile de Jésus-Christ et son second avènement, » a déclaré Wilson.

Il a loué l’unité qui existait entre l’évangélisation à travers la télévision, la radio et l’internet, à Novo Tempo, « Ceci est l’exemple d’une évangélisation médiatique intégrée. Ce fait intéresse l’Eglise Mondiale ; en fait, l’Eglise Mondiale s’intéresse à tout ce que fait l’Amérique du Sud. Nous constatons quelque chose de très important : un objectif, une détermination à inclure tout le monde dans l’évangélisation. »

Il a ajouté : « Tous ces domaines au centre médiatique, représentent des opportunités d’être envoyés par Dieu. Ces 336 employés du centre médiatique, sont envoyés par Dieu pour un objectif précis et particulier, et c’est le même objectif que nous partageons tous, celui de réaliser que l’Eglise Adventiste est envoyée par Dieu pour porter le dernier message d’avertissement au monde entier, afin que les gens puissent croire, afin que les gens puissent entendre, afin qu’ils puissent voir un envoyé. Et alors que ces programmes radiophoniques arriveront aux oreilles du peuple sud-américain, alors que les émissions télévisées atteindront  des millions de foyers, et que les activités à travers l’internet se répandront non seulement en Amérique du Sud , mais aussi dans le monde entier, les gens entendront ce message, ô combien précieux : Jésus revient ! »

Au cours de la cérémonie, un hommage fut également rendu à Dr. Milton Afonso, un exécutif brésilien très connu et un adventiste qui a généreusement contribué à plusieurs projets de l’Eglise, notamment les studios de télévision à venir qui porteront son nom. Afonso a reçu une accolade spéciale de Tostes et de Wilson, de même que d’AWR (Radio Adventiste Mondiale Adventiste). Son président, Dowell Chow, a offert un souvenir à Afonso en témoignage de sa reconnaissance pour le soutien qu’il a apporté à AWR.

Etaient également présents à la cérémonie, Brad et Kandus Thorpe de Hope Channel, Warren Judd,  d’Adventist Media Center et Williams Costa Jr. , directeur des Communications de l’Eglise Mondiale.

Retour à la liste