Actualités

Le Président du Kenya, Kibaki, inaugure la librairie de l’Université Adventiste

Share |
Le Président du Kenya, Kibaki, inaugure la librairie de l’Université Adventiste

Le président kenyan, Mwai Kibaki, coupant le ruban lors de la cérémonie d’ouverture de la librairie, Judith Thomas, à l’Université Adventiste d’Afrique, sous le regard du président de l’Eglise Adventiste Mondiale, Ted N. C. Wilson, à droite.

Le président de l’Eglise, Ted N. C. Wilson, également présent, pour l’inauguration de ce bâtiment qui a coûté $6 millions

June 14, 2012 | Nairobi, Kenya | Milton Nyakundi/ANN staff

Le président kenyan, Mwai Kibaki, a fait l’éloge de l’Eglise Adventiste pour avoir encouragé l’éducation au sein de la nation et aussi sur un plan plus large, le continent africain, lors d’un discours, pendant la cérémonie d’inauguration de la nouvelle librairie de l’Université Adventiste d’Afrique, baptisée Judith Thomas.

« Je félicite l’Université Adventiste d’Afrique pour son soutien en faveur d’un des projets-phares de la société et en facilitant l’accès à l’éducation, » a déclaré Kibaki, tout en reconnaissant que l’Université Adventiste à Baraton était la première université privée dans ce pays d’Afrique de l’Est. 

Etait présent pour accueillir le chef d’état, le président de l’Eglise Adventiste Mondiale, Ted N. C. Wilson, qui a souligné l’engagement de l’Eglise Adventiste à équiper l’université afin que cette dernière puisse offrir une éducation de très haute qualité.

« L’Eglise Adventiste du septième jour croit et maintient son engagement à offrir une éducation qui est socialement, moralement et spirituellement enrichissante, » a déclaré Wilson.  « L’ouverture de cette belle librairie est un testament de cette volonté. »
L’Université accepte en moyenne la candidature de 380 étudiants par semestre et est directement affiliée au QG de l’Eglise Mondiale.

Cette nouvelle librairie, un bâtiment de 3 étages, a coûté $6 millions, incluant les $1 million offert par la philanthrope américaine, Judith Thomas. Un autre million a pu être récolté grâce à un projet spécial de livres, mis en place par le regretté James Cress, qui était alors secrétaire à l’Association Pastorale pour la Conférence Générale.

La librairie comprend un centre de recherche Ellen G. White, qui proposera des livres relatifs à l’héritage de l’Eglise Adventiste et un centre d’héritage africain qui proposera la littérature, l’art et des objets fabriqués à connotation culturelle. La librairie offre également un accès internet sans fil et propose des abonnements à de nombreuses bases de données en ligne, permettant ainsi aux étudiants qui effectuent des recherches, d’accéder à des milliers de journaux et de livres, a déclaré le vice-chancelier de l’université, Brepong Owusu-Antwi.

La première pierre de la librairie fut posée en en 2005 par le vice-président kenyan de l’époque, Moody Awori. Le complexe est situé dans l’enceinte d’Advent Hill qui abrite les locaux  du QG de la Division Centre Afrique/Afrique de l’Est et l’Académie Adventiste Maxwell.

Etaient présents à la cérémonie, les administrateurs locaux, des politiciens et des ministres du cabinet. Le président du conseil universitaire, Pardon Mwansa, un vice-président de l’Eglise Adventiste Mondiale a félicité le QG de l’Eglise pour avoir diligemment influencé un leadership de transformation à travers l’éducation.

La cérémonie prit une tournure plus légère après la présentation musicale de la chorale de l’église adventiste du centre de Nairobi, qui était accompagnée par les élèves de l’école primaire de Karura dans la narration d’un verset biblique parlant de paix. Ensuite, les étudiants ont lâché des colombes symbolisant ainsi la paix. Mais ces oiseaux blancs ne se sont pas beaucoup éloignés. Wilson a fait la déclaration suivante à Kibaki en présence de la foule « Mr le président, ces colombes n’ont pas bougé d’un pouce depuis qu’elles se sont posées après leur bref envol, et je pense que c’est une évidence de la paix et de la tranquillité, que signifie votre venue ici, aujourd’hui. »

Retour à la liste