Actualités

La nouvelle école adventiste au Pérou est la cinquième de la dénomination

La nouvelle école adventiste au Pérou est la cinquième de la dénomination

Les étudiants de l’Ecole de Médecine alignés sur la plateforme et saluant les administrateurs par une poignée de main au cours de l’inauguration de l’Ecole de Médecine Humaine de l’Université de l’Union du Pérou, à Lima, aujourd’hui.

L’école desservira la partie nord-ouest de l’Amérique du Sud et le doyen d’origine péruvienne en est le fondateur

September 20, 2012 | Silver Spring, Maryland, United States | Ansel Oliver/ANN

L’Eglise Adventiste du Septième Jour a inauguré aujourd’hui une école médicale au Pérou, la première école de médecine dans la région nord-ouest de l’Amérique du Sud.

Les dirigeants d’église ont déclaré que l’Ecole de Médecine Humaine de l’Université de l’Union du Pérou, à Lima, permettait à l’Eglise d’augmenter sa capacité à exercer un ministère lié aux soins de santé au Pérou et dans les pays hispaniques avoisinants, une région où la demande pour des médecins adventistes est conséquente.

Durant la cérémonie d’inauguration qui a eu lieu aujourd’hui, les officiels de l’Eglise ont félicité la vision des dirigeants locaux et des expatriés péruviens, qui ont regagnés leurs pays au cours de ces dernières années afin d’aider à la mise en place de l’école.

« On a toujours eu besoin d’une école médicale au Pérou, et en ce jour ce rêve est devenu une réalité parce que l’Université de l’Union du Pérou en a rêvé, » a déclaré Erton Kohler, président de la Division Sud-Américaine, pendant la cérémonie de ce matin.

Le doyen et fondateur de cette école, le Dr. Carlos Alfonso Balarezo, est d’origine péruvienne et a servi en tant que chirurgien en chef au Centre Médical Régional du Comté de Riverside, à Riverside, en Californie, aux Etats-Unis et en tant que professeur associé en chirurgie, à l’Ecole de Médecine de l’Université de Loma Linda, qui n’en est pas très loin. Il détient également le titre de Maître de Chirurgie Péruvienne, une distinction octroyée par la Société Chirurgicale Péruvienne, titre à être détenu par seulement trois personnes.

Balarezo a déclaré qu’il avait quitté les Etats-Unis, voilà cinq ans, afin de se joindre à l’équipe chargée d’établir l’école. « C’est une opportunité énorme que celle de pouvoir façonner ces étudiants, » a-t-il déclaré au cours d’une interview. « A l’instar de l’Université de Loma Linda, nous souhaitons mettre l’emphase sur les soins préventifs. Cela nous différenciera des autres écoles d’ici. »

Le curriculum de l’école est un programme post-secondaire de sept ans. En fait, les classes ont déjà débuté le mois dernier, avec 80 étudiants. Les officiels de l’Ecole ont déclaré que le programme va continuer avec une moyenne de 60 élèves, chaque année.

Le Pérou affiche un manque de médecins comparé au reste du monde. Le pays compte 9 médecins pour 10000 habitants, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé. La moyenne globale est de 14.

Sur le campus, ce matin, l’étudiante Flor Cari a déclaré ceci : « C’est merveilleux de pouvoir, à présent, bénéficier de ce programme, qui a pour but de nous préparer afin que nous puissions nous mettre au service de ceux qui nous attendent depuis si longtemps. »

L’Université de l’Union du Pérou compte 8100 élèves, faisant d’elle la deuxième université adventiste la plus importante en termes d’inscriptions. L’Université Adventiste du Brésil, à Sao Paulo compte légèrement plus de 10000 élèves.

Les dirigeants d’église ont déclaré que la nouvelle école médicale a une assise adventiste solide  dans laquelle elle peut puiser, au Pérou, un pays qui a la plus importante proportion de membres d’églises adventistes. La nation compte plus de 410000 membres d’églises pour une population avoisinant les 30 millions d’habitants. Environ 60 écoles secondaires adventistes, existent où sont inscrits un total approximatif de 10000 élèves.

Les officiels ont déclaré que la nouvelle école allait également attirer des élèves de pays avoisinants, dont la Bolivie, la Colombie, l’Equateur et le Brésil.

Dr. Allan Handysides, directeur du Département Santé pour l’Eglise Adventiste Mondiale, a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’école prospère, en raison de la planification considérable des officiels de l’école, au cours des cinq dernières années.

« Je pense que l’école aura un énorme succès, parce qu’ils se sont appliqués à suivre le plus fidèlement possible les recommandations du Département Education de l’Eglise Adventiste Mondiale, » a déclaré Handysides.

La nouvelle école est la cinquième de l’Eglise Adventiste Mondiale. L’inauguration d’aujourd’hui, a eu lieu trois mois après celle  de l’école de médecine de Benjamin S. Carson Sr. à l’Université adventiste de Babcock, au Nigéria.

L’Eglise Adventiste compte également des écoles de médecine dans les universités de Montemorelos et Nuevo Leon, au Mexique, Liberator San Martin et Entre Rios, en Argentine et son école-phare, Loma Linda, en Californie, aux Etats-Unis.

Les dirigeants adventistes en matière d’éducation ont déclaré qu’une sixième école se développait aux Philippines.

Plusieurs officiels de l’Eglise Mondiale ont complimenté les dirigeants, au Pérou, pour leur collaboration à travers les institutions ecclésiales, durant ces cinq dernières années, en vue d’aider à la construction de l’école. Lisa Beardsley-Hardy, directrice du Département Education de l’Eglise Adventiste Mondiale, a déclaré que les administrateurs d’églises et les officiels d’universités ont coordonné leurs efforts à celle des institutions de santé adventiste et aux hôpitaux communautaires afin d’assurer les capacités  de la nouvelle école en termes de formation.

« Il existe un immense esprit de soutien en faveur de l’école de médecine, » a déclaré Beardsley-Hardy. « Cela revêt une grande signification pour le ministère de l’Eglise Adventiste, au Pérou. »

-- compte-rendu supplémentaires par Angela Brown

Retour à la liste