Actualités

Le président de l’Eglise Adventiste offre ses condoléances dans le sillage de l’ouragan Sandy

Le président de l’Eglise Adventiste offre ses condoléances dans le sillage de l’ouragan Sandy

Littoral, le New Jersey est une des régions côtières des Etats-Unis, à avoir subies de fortes inondations dans le sillage de l’ouragan Sandy.

Des offrandes spéciales serviront à financer l’aide aux régions les plus touchées de New York

November 01, 2012 | Silver Spring, Maryland, United States | ANN staff, with reporting by Nigel Coke, George Johnson, Mark A. Kellner and Libna Stevens

Le président de l’Eglise Adventiste du Septième Jour, Ted N. C. Wilson a présenté un message de condoléances, cette semaine, aux résidents du nord- est des Etats-Unis et des Caraïbes, dans le sillage de l’ouragan Sandy.

« Je vous en prie, acceptez notre sympathie et notre tristesse, pour la dévastation qui a eu lieu, plus particulièrement dans le New Jersey, une région de la métropole de New York et dans les Caraïbes, » a déclaré Wilson. « Nous allons continuer à prier pour les membres, pour les églises, pour les organisations ecclésiales et la communauté dans son ensemble, pour tous ceux qui ont été frappés par cette tragédie. »

Aucun adventiste n’a été déclaré mort jusqu’ici, mais 152 membres d’églises et un pasteur ont perdu leurs maisons à Cuba, selon la Division Interaméricaine. Quinze églises cubaines ont été totalement détruites, toujours selon la Division Interaméricaine, et 93 autres églises ont été partiellement détruites. De plus, 352 adventistes cubains ont déclaré que leurs demeures avaient quelque peu souffert des effets de l’ouragan.

L’ouragan Sandy a été un des plus grands à frapper cette région des Etats-Unis depuis des générations et a occasionné des inondations un peu partout, des coupures d’électricité et la destruction de certaines infrastructures. Ce « super ouragan », un hybride des ouragans hivernaux, a paralysé le service de métro de la ville de New York et obligé la bourse de New York à fermer ses portes pendant deux jours consécutifs pour des raisons météorologiques, pour la première fois, depuis plus d’un siècle.

Le nombre de décès provoqués par Sandy se chiffre au moins à 82 aujourd’hui à travers 8 états, et la ville de New York compte le plus grand nombre de morts, selon les médias. Le port de New York a enregistré une vague de 14 pieds, un record, durant l’ouragan.

Les résidents des régions affectées, parmi des adventistes, sont encore sous le choc, après le passage de l’ouragan. On estime qu’au moins 42 églises adventistes, pour des congrégations totalisant plus de 4500 membres, sont situées dans les régions affectées, selon un communiqué de presse émis par le département des communications de la Division Nord-Américaine. A l’heure où ce communiqué a été émis, seulement 8 pasteurs avaient été contactés.

Don King, président de l’Union Atlantique, a déclaré qu’au moins trois congrégations de la région newyorkaise avaient été durement touchées par l’ouragan. Parmi ceux qui ont subis des dommages, on dénombre l’église adventiste de Macedonia, à Wyandanch,Long Island et l’église adventiste de Solid Rock dans le Queens, à New York.

« Les bancs flottaient, » a déclaré King, en parlant de l’église de Solid Rock, où l’eau des inondations  provenait de l’océan Atlantique et de «Rock Away Beach », situés pourtant à plus d’un quart de miles de l’église.

Des coupures d’électricité continuent à compliquer la communication avec les bureaux de l’Eglise dans la région, surtout à North Shore, Long Island où se trouve le QG de la Grande Fédération de New York.

Jusqu’ici, 5 églises adventistes ont rapportés que des familles habitant leurs régions ont été touchées par Sandy. Actuellement, 2 églises adventistes du Bronx sont utilisées comme lieu de refuge.

Le service communautaire adventiste  de la Grande Fédération de New York compte récolter $100000 à l’intention de 100 familles adventistes de cette région qui ont tout perdu ou qui auraient subies des pertes partielles, stipule le communiqué de presse. Des représentants de la fédération ont déjà visités une vingtaine de familles dont les demeures ont été inondées.

« Nous travaillons avec l’administration de la fédération afin de récolter des offrandes spéciales au cours des deux prochains sabbats, à travers toutes les églises que comptent cette fédération, » a déclaré Reuben Merino, directeur du service communautaire adventiste au sein de cette fédération.

Les adventistes, du New Jersey, une région qui a été sévèrement touchée, comptent également organiser des efforts d’aide. La fédération du New Jersey est prête à aider « là où le besoin se fait sentir », a déclaré Claudia Ramirez, coordinatrice du service communautaire adventiste, pour cette région. Actuellement, l’agence récolte des trousses de soins personnels, des vêtements et des boîtes de conserve, afin de les distribuer.

L’organisation humanitaire de l’Eglise, ADRA en collaboration avec le service communautaire adventiste, comptent offrir des générateurs électriques, des repas chauds, des abris temporaires et des trousses de secours, qui seront distribués aux résidents touchés  le long de la côte Est.

« Il est important que notre église soit présente afin de porter secours à ceux qui ont été touchés par cette dévastation très étendue, » a déclaré Dan Jackson, président de la Division Nord-Américaine. « Nous pourrions être ce Jésus que quelques-uns ne verront et n’expérimenteront qu’à travers ces gestes de bonté. »

Le QG de l’Eglise Adventiste Mondiale, est resté fermé pendant deux jours, en attendant le passage de l’ouragan. Wilson était à bord des derniers vols pour Moscou, avant que les aéroports de la région ne soient fermés. A présent, qu’il est au comité de fin d’année de la Division Eurasienne, Wilson a exprimé sa solidarité avec ceux impliqués dans les efforts de secours et de nettoyage.

« Nous prions pour vous et pour vos collègues alors que vous portez secours à nos membres qui se trouvent dans cette terrible situation, » a-t-il déclaré. « Puisse Dieu vous guider et vous encourager, vous et nos membres alors que vous témoignez pour lui, dans le sillage de cet ouragan. »

Avant de frapper la région mid-atlantique des Etats-Unis, Sandy a ravagé les Caraïbes, tuant plus de 70 personnes et détruisant maisons et bureaux. La quasi-totalité de la région reste sans électricité et certaines routes sont toujours impraticables, à cause des arbres et des pylônes qui sont tombés.

Aux Bahamas, la coupure d’électricité a duré des jours, alors que plusieurs régions agricoles de la République Dominicaine ont été inondées et des ponts se sont effondrés. Avant l’ouragan, le gouvernement a demandé l’aide d’ADRA afin de prévenir la population au sujet des risques de fièvre de Dengue et de la façon de se prémunir, a déclaré la Division Interaméricaine. ADRA a également procédé à la distribution d’eau, de nourriture et de couvertures aux familles de la République Dominicaine, où plus de 1200 maisons ont été complètement submergées par la boue, selon un communiqué de presse émis par l’agence.

Les adventistes au nord-est de la Jamaïque ont rapporté que plus de 75% des propriétés de l’Eglise Adventiste sur l’île ont subi des dommages, obligeant le « Boston Adventist Church » de la paroisse de Portland à tenir leur service d’adoration sous les branches d’un « Gynep ».

Malgré les contretemps au nord-est de la Jamaïque, les membres d’églises ont organisé des efforts de secours humanitaires. ADRA continue à distribuer des couvertures et à assurer un suivi  de la situation, évaluant les dégâts subis par les maisons, et en donnant assistance pour les efforts de réhabilitions, a déclaré l’agence.

« Bien que nous ayons été durement touchés, l’Eglise organise l’assistance aux personnes ayant besoin de nourriture, de vêtements et assure la réparation de toiture à travers les départements du service communautaire adventiste, du service groupe et ADRA en Jamaïque, » a déclaré Damion Clarke, pasteur de la « Boston Adventist Church. »

Retour à la liste