Actualités

Wilson lance un appel à la réconciliation en Côte d’Ivoire, il rencontre le roi Ashanti au Ghana

Share |
Wilson lance un appel à la réconciliation en Côte d’Ivoire, il rencontre le roi Ashanti au Ghana

Le président de l’Eglise Adventiste Mondiale est accueilli à son arrivée. Il compte visiter les dirigeants de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest.

La visite en Afrique de l’Ouest inclut une cérémonie de remise de diplômes au Ghana et l’ouverture d’un centre communautaire

November 13, 2012 | Abidjan, Ivory Coast | Gilbert Weeh, Solace Asafo Hlordzi, and ANN staff

Le président de l’Eglise Adventiste, le pasteur Ted N. C. Wilson, rencontre les dirigeants gouvernementaux, communautaires et ceux de l’Eglise au cours d’une visite en Afrique de l’Ouest.

En Côte d’Ivoire, la semaine dernière, Wilson a lancé un appel à la réconciliation dans le sillage des troubles civils qui ont eu lieu après des élections controversées.

Wilson qui a déjà servi en tant qu’exécutif pour l’Eglise Adventiste en Côte d’Ivoire de 1981 à 1990 a fait la déclaration suivante : « Pendant cette période de réconciliation en Côte d’Ivoire, nous devons faire preuve du même état d’esprit que celui du bon samaritain. Le devoir des chrétiens est de représenter le Christ. »

Il a fait ces remarques en français, au cours du discours-programme qu’il a tenu au Palais de la Culture, à Abidjan.

Wilson a également ajouté, «  nous devons traiter nos femmes avec respect. Nous devons avoir une attitude respectueuse et chaleureuse envers nos époux, nos épouses, nos enfants. La réconciliation doit d’abord avoir lieu au sein du foyer, du voisinage, de l’Eglise avant de s’étendre à tout le pays. »

Ediemou Jacob, président du Forum National Religieux de la Côte d’Ivoire, a déclaré que Wilson était le premier dirigeant religieux à visiter la Côte d’Ivoire, à avoir  un message de réconciliation.

Wilson a également rencontré le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, le 07 Novembre.

Il y a environ 13 000 membres de l’Eglise Adventiste en Côte d’Ivoire, où se trouve également le siège de la Division Ouest/Centre Afrique.

Wilson est en train de visiter plusieurs pays de cette division dans le courant de ce mois. A la fin de la semaine dernière, il s’est rendu dans le pays voisin, le Ghana, pour une visite de cinq jours.

Dans la ville Kumasi, Wilson  a rencontré Otumfuo Osei Tutu II, qui est le Asantehene, un rôle de dirigeant cérémonial du peuple Ashanti. Le père de Wilson, Neal Wilson, qui a servi en tant que président de l’Eglise Adventiste de 1979 à 1990, avait rendu visite au roi précédent voilà 24 ans.

Ted Wilson a parlé des cadeaux que son père avait reçus, au roi et à ses officiels ; il s’agissait d’une main tenant un œuf, taillé à la main. « Cela signifie que si vous êtes trop dur avec vos sujets, vous allez les écraser et si vous êtes trop mou et que vous ne leur accordez aucun intérêt, et que votre main se relâche, l’œuf va tomber, » a déclaré Wilson à la délégation du palais de Manhyia.

Tutu a félicité l’Eglise Adventiste au Ghana pour sa contribution dans le domaine de l’éducation et de la santé. «  J’ai réalisé qu’il était beaucoup question d’auto discipline au sein de l’Eglise Adventiste, et ceux qui fréquentent l’Eglise croient en ses valeurs et ses principes, » a-t-il déclaré par le biais de son interprète.

Wilson a également procédé à l’inauguration d’un centre multiculturel, qui a été sponsorisé par le QG de l’Eglise Mondiale et la fédération Sud/Centre Ghana. Le centre compte proposer des formations aux membres d’églises et ceux de la communauté dans les domaines suivants : information technologique, restauration, couture. Il proposera également de la formation en évangélisation et l’ouverture vers les autres.

Le samedi 10 Novembre, Wilson s’est joint aux quelques 30 000 adorateurs qui s’étaient rassemblés au stade Baba Yara, à Kumasi, à l’occasion d’un service d’adoration spécial, organisé pour honorer sa visite.

Le jour suivant, Wilson a pris la parole durant la cérémonie de remise des diplômes de fin d’année, à l’université adventiste de Valley View. Il a lancé un défi aux diplômés qui étaient plus de 500, leur enjoignant d’adopter le point de vue biblique en ce qui concerne le succès.

« Quel que soit le travail vers lequel Dieu vous conduit, vous devez avoir à l’esprit que votre succès dépend de votre relation avec le Christ, ce qui vous poussera à le servir et à servir les autres avec humilité, » a-t-il déclaré.

Wilson a également rencontré Alfred Oko Vanderpuije, le premier maire adventiste d’Accra, la capitale du Ghana.

L’union du Ghana compte 375 000 membres d’églises.

Au cours de son voyage, Wilson était accompagné de son épouse Nancy et des officiers de la division. Wilson visitera également le Libéria et le Togo, pendant sa tournée dans la région.

Un peu plus tôt, la semaine dernière, pendant la rencontre de fin d’année de la division, le comité exécutif a voté afin d’accorder le statut de fédérations autonomes à 14 unités administratives au Nigéria et une unité au Libéria. Cette démarche souligne le développement de l’Eglise dans ces régions en termes de finances et de leadership.

Retour à la liste