Actualités

Le missionnaire adventiste John Lello tué au cours d’un accident

Share |
Le missionnaire adventiste John Lello tué au cours d’un accident

L’employé de « Adventist Frontier Missions », John Lello, à droite, a trouvé la mort cette semaine, alors qu’il servait au sein d’un territoire retiré. Ici, on le voit posant en compagnie de son épouse Pam et de ses deux filles, en 2011, avant que sa famille ne déménage pour la Papouasie Nouvelle Guinée.

Il coupait des arbres sur une station missionnaire retirée en Papouasie Nouvelle Guinée

November 27, 2012 | Silver Spring, Maryland, United States | ANN staff

Un accident a coûté la vie à John Lello, un missionnaire adventiste qui servait en Papouasie Nouvelle Guinée, à travers l’organisme « Adventist Frontier Missions »

Lello a trouvé la mort en coupant des arbres sur un chantier retiré, dans la province de Sepik, situé à l’est de cette île du Pacifique Sud, selon un communiqué de presse de l’Eglise Adventiste. Il était âgé de 46 ans.

« Nous sommes très affligés d’annoncer le tragique décès de John Lello, » fait état le communiqué. « Nous vous prions de vous joindre à nous afin d’entourer sa famille de nos prières. »

L’épouse de Lello, Pam, et les deux filles du couple, Alissa et Abby, ont depuis pris l’avion pour Port Moresby où ils ont été rejoints par Stephen et Laurie Erickson, une autre famille travaillant pour le même organisme dans le même pays. Le directeur associé pour la formation, Dale Goodson, qui a passé 12 années en Papouasie Nouvelle guinée, au sein de la tribu Dowa, ainsi que son épouse, sont actuellement en route, afin de leur apporter un soutien additionnel, a déclaré James Arkusinski, directeur des communications pour ce ministère.

La famille Lello a travaillé avec « Adventist Frontier Missions » depuis 2009. Ils ont achevé une levée de fonds et se sont partis pour la Papouasie Nouvelle Guinée, en Mars. Une fois sur place, ils ont exercé un ministère auprès du peuple animiste Ama, dans le nord-ouest du pays. Les Amas vivent le long d’un tributaire de la rivière « Upper Sepik », qui n’est accessible que par avion ou canoë, a déclaré Arkusinski.

Dans un article pour « Adventist Frontiers » (Frontières adventistes), le magazine publié par « Adventist Frontier Missions », Lello était confiant que c’était Dieu qui envoyait sa famille en Papouasie Nouvelle Guinée, ajoutant  qu’une « chose était certaine : Il vous appelle pour que vous vous donniez tout entier. »

Lello a vu le jour à Cape Town, en Afrique du Sud. Il a obtenu une licence en physique de l’Université Adventiste de Walla Walla, Washington, Etats-Unis, en 1991. Plus tard, il a obtenu une maîtrise en Education Scientifique  de l’Université du Maryland, à College Park, Maryland, Etats-Unis.

Avant d’accepter un poste avec « Adventist Frontier Missions », Lello a exercé en tant qu’enseignant à l’Académie Adventiste de Glendale et à l’Académie Adventiste de Spring Valley.

« Adventist Frontier Missions » est un ministère laïc adventiste, qui a pour but de mettre en place des mouvements  d’églises adventistes au sein de peuples où il n’y a aucune présence adventiste. Actuellement, « Adventist Frontier Missions » compte en son sein 30 familles ou célibataires missionnaires, répartis un peu partout dans le monde.

Lello est le premier missionnaire à trouver la mort au cours d’une mission depuis les 27 années d’existence de ce ministère.

Retour à la liste