Actualités

Les efforts d’évangélisation du QG de l’Eglise Adventiste à l’occasion des vacances rendent hommage à la croyance en la création

Share |
Les efforts d’évangélisation du QG de l’Eglise Adventiste à l’occasion des vacances rendent hommage à la croyance en la création

La collégienne Carolina Cruz, caressant un dinosaure animatronic, pendant l’événement consacré à la célébration de la création, qui a eu lieu au QG de l’Eglise Adventiste Mondiale, à Silver Spring, Maryland, Etats-Unis, le vendredi 30 Novembre. Cet événement communautaire avait pour but de promouvoir le récit biblique de la création.

Cette célébration de la création a attiré les écoliers de la région, la communauté, les dinosaures animatronics

November 30, 2012 | Silver Spring, Maryland, United States | ANN staff

L’auditorium s’est assombri, des éclairs ont zébré l’écran, le tonnerre a retenti à travers les haut-parleurs, et une pluie artificielle s’est abattue sur des centaines d’écoliers ce matin, au cours d’une reconstitution du déluge biblique, provoquant chez eux des rires et des hurlements.

Cette simulation faisait partie de la Célébration de la Création, un événement communautaire gratuit, qui s’est tenu cette semaine au QG de l’Eglise Adventiste Mondiale, à Silver Spring, Maryland, Etats-Unis.

Cet événement consacré aux familles, a débuté le 29 Novembre pour prendre fin le 02 Décembre, et célèbre le récit biblique de la création, à travers une série de présentations diurnes, tenue par des scientifiques de renom à l’intention des adultes, et des ateliers de travail et des présentations destinés aux enfants dans le courant de la journée.

La Célébration de la Création forme partie d’un effort de l’Eglise Adventiste ayant pour but de mettre à nouveau l’emphase sur le récit biblique de la création. Au cours d’une session administrative en 2010, les dirigeants de l’Eglise Adventiste Mondiale, ont pris un vote afin de réaffirmer cette croyance fondamentale adventiste, en une création qui s’est faite en 6 jours littéraux, telle qu’elle est racontée dans ce livre de l’Ancien Testament, la Genèse. Actuellement, les dirigeants se sont engagés dans un processus visant à clarifier les doctrines de l’Eglise quant à la création.

Mais au-delà de la doctrine, les dirigeants s’accordent à dire qu’une étude des origines résonne à travers le besoin d’appartenance propre à l’humain.

« Nous tous ressentons ce besoin de savoir d’où nous venons, » a déclaré Williams Costa Jr., directeur des communications au niveau de l’Eglise Adventiste Mondiale. « Dieu nous a créé et nous lui appartenons. »

La célébration de la création comprend un film sur la nature d’une vingtaine de minutes, intitulé « La Création », et qui a été filmé durant le périple de 4 ans autour du globe, accompli par le réalisateur Henri Strober. La musique accompagne des scènes représentant la nature, ainsi qu’une narration de la création que l’on peut entendre tout au long du film.

Les ateliers de travail ayant lieu dans le courant de la journée sont destinés aux enfants fréquentant les classes élémentaires. Les enfants aiment poser avec les dinosaures Stegosaurus animatronics avant de regagner leur place dans l’auditorium du QG de l’Eglise Adventiste Mondiale.

Le chanteur et le sculpteur de dinosaures, Buddy Davis, qui vient du Musée de la Création de St Petersburg, dans le Kentucky, partage des histoires et des chansons parlant du pouvoir créatif de Dieu. L’illustrateur chrétien de bandes dessinées, Dan Lietha, conduit les enfants dans un atelier de travail où ils dessinent des dinosaures et le chroniqueur de Guide Magazine dans le domaine de la nature, Rich Aguilera, donne vie au récit biblique du déluge.

Aguilera a pris comme exemple les différentes races de chien qui ont vu le jour, pour démontrer le manque d’évidences pour ce qu’on appelle communément les espèces « transitionnelles ». A mesure que des douzaines d’espèces de chiens se multiplient à l’écran, il a posé cette question : « Quelqu’un voit-il un hippopotame à l’écran ? Ou une tomate ? Non, tout ce que vous pouvez voir ce sont des variétés. Dieu a créé la variété. Et vous, est-ce que vous vous ressemblez tous ? »

« Voyons si nous pouvons jouer avec lui ? », a demandé Aguilera, en désignant un boxer-bull, une race de chien nouvellement créée. Alors qu’il se penche vers l’écran pour le toucher, le chien se met soudain à aboyer et bondit en direction de l’audience. « Eh, bien j’imagine qu’on ne peut pas le caresser, en tout cas pas celui-là, » a déclaré Aguilera au milieu des éclats de rire.

Les interventions de l’après-midi furent animées par quatre intervenants nationalement reconnus, dont le neurochirurgien-pédiatre, Ben Carson, auteur de l’ouvrage « Les Mains du Miracle » et récipiendaire de la Médaille présidentielle de la Liberté, la plus haute distinction civile des Etats-Unis.

« Je me sens privilégié d’avoir vécu tant d’expériences avec Dieu au cours de ma vie, ainsi je n’ai aucun doute quant à son existence et son influence, » a déclaré Carson. « Il est la source de toute sagesse et il est disponible pour quiconque le recherche. Il m’est difficile d’imaginer ma vie en tant que neurochirurgien sans le Tout Puissant pour me guider. »

D’autres intervenants clés furent Milton Brown, chargé des découvertes sur la drogue pour le centre universitaire de Georgetown, Dr. E. Albert Reece, doyen de l’Ecole de Médecine de l’université du Maryland et Tim Standish, titulaire d’un doctorat en biologie environnementale et en politique publique, et venant de l’institut adventiste en recherche géo scientifique.

Standish a déclaré qu’une recherche minutieuse de la nature a révélé que les organismes s’épanouissent à travers la coopération mutuelle et non à travers la compétition comme l’affirme les évolutionnistes. Standish a déclaré que ce que croyait Charles Darwin, notamment « La survie du plus fort », a eu un impact profond à travers l’histoire, d’où les dérives du marxisme, du fascisme et les génocides tels l’holocauste.

« Faites le contraste entre cette école de pensée et le point de vue biblique en ce qui concerne l’humanité, » a déclaré Standish, citant des textes où il était question de l’homme créé à l’image de Dieu et comme étant tous égaux à ses yeux.

« Il n’y aurait pas de vie sans une coopération fondamentale. Tout est travail d’équipe, » a déclaré Standish durant son discours du 29 Novembre. « Ce n’est que quand il y a une cassure dans le système que nous voyons apparaître lutte et compétition. »
Reece a quant à lui déclaré que le monde naturel reflète la puissance et la vision d’un Créateur ultime.

« L’énormité, la complexité et la précision de la création est tout bonnement extraordinaire et affirme l’œuvre d’un Dieu tout aussi extraordinaire, » a-t-il ajouté.

Retour à la liste