Actualités

En Corée, « L’Eglise de l’Amour », a connu une croissance exponentielle grâce à l’évangélisation auprès des sans-abris

Share |
En Corée, « L’Eglise de l’Amour », a connu une croissance exponentielle grâce à l’évangélisation auprès des sans-abris

Lee Young Hwa, responsable du ministère auprès des sans-abris, à l’église adventiste de Minlak, à Uijeongbu, en Corée du Sud. Les dirigeants d’église ont déclaré que ce ministère a donné un nouveau souffle à cette congrégation.

Un ancien prévenant, s’assure qu’il y ait des services additionnels pour ceux qui en ont besoin

January 11, 2013 | Uijeongbu, Gyeonggi, South Korea | Korea Union and ANN staff

Il y a de cela, quatre années, deux sans-abris ont franchi les portes de l’Eglise Adventiste du Septième Jour de Minlak, émanait d’eux une forte odeur corporelle et des effluves de boissons alcoolisées. La paire s’est installée dans une rangée, créant autour d’eux un espace qui s’est vite dégagé.

Mais certains ont senti naitre en eux un sentiment de culpabilité, en se remémorant le verset biblique suivant : « Aime ton prochain comme toi-même, » et ils se sont rendus compte à quel point ils avaient mal accueillis ces visiteurs.

A présent, l’environnement a changé au sein de cette congrégation de la ville de Uijeongbu,  qui se trouve au nord de Séoul. Cette église tient un service spécial, connu sous l’appellation « L’Eglise de l’Amour », et qui a pour but de répondre aux besoins de ces sans-abris. Le nombre d’adhérents au sein de cette congrégation a augmenté de 50 personnes grâce à ce service spécial. « L’Eglise de l’Amour » compte une moyenne de 20 nouveaux adhérents qui se joignent à eux chaque année, en passant par les eaux du baptême.

L’ancien d’église, Lee Young Hwa, qui assure le service, déclare qu’il est conscient que ceux qui fréquentent « L’Eglise de l’Amour », ont besoin d’encouragement et ont besoin d’apprendre à se prendre en main. Chaque semaine, il tient un registre de présence et note le progrès de chaque personne. Il a également la photo de chaque personne et enregistre tout, depuis leur consultation et leur recherche d’emplois, jusqu’aux épargnes personnelles et les contributions.

« Quand nous donnons aux gens ce dont ils ont besoin, ils nous font confiance, » a déclaré Lee. « Je crois que c’est la façon que Jésus aurait employé pour aider les autres. »

Lee, âgé de 58 ans, est devenu l’ancien, respecté, du groupe, et déclare qu’il ressent une affinité avec le groupe, en raison de ses propres luttes, bien qu’elles soient moins sévères. Pendant des années, il a travaillé comme consultant marketing à New York et à Séoul. Par la suite, il s’est mis à son compte, mais cela n’a pas marché, et il a fait une sévère dépression. C’est pendant cette période sombre de sa vie, qu’il a lu le livre Jésus-Christ, à six reprises. Cet ouvrage est un titre de référence d’Ellen G. White, une des co-fondatrices de l’Eglise Adventiste du Septième Jour.

A présent, les membres aident ceux qui fréquentent « l’Eglise de l’Amour », en leur recommandant les offres d’emploi et en étudiant la bible avec eux.

« Aider les sans-abris, à travers « l’Eglise de l’Amour » a été revigorant pour toute la congrégation de Minlak, » a déclaré la pasteur associé, Gil Chul Jong. « Les cœurs de plusieurs ont été touchés, par ce service désintéressé. Tant de volontaires se sont manifestés pour servir. »

Gil a déclaré que ce projet n’aurait pas vu le jour, sans le service organisé par Lee.

« A travers son sacrifice, son dévouement et ses efforts persistants, il a pu emmener plusieurs personnes à Dieu, » a déclaré Gil.

Cette année, Lee compte mettre sur pied une organisation qu’il va baptiser « Lighthouse/Phare », qui aura pour but de donner assistance à la communauté des alentours.

Retour à la liste