Actualités

Les vidéos conférences gagnent en popularité aux Amériques

Les vidéos conférences gagnent en popularité aux Amériques

La Division Interaméricaine a organisé un conseil virtuel le mois dernier, à l’intention des anciens d’églises de toute la région. Les administrateurs de l’Eglise déclarent que la technologie pouvait aider à supprimer les barrières entre les dirigeants et les membres, unissant ainsi le ministère de l’Eglise et sa Mission.

L’Inter Amérique se connecte avec les anciens d’églises ; l’Amérique du Sud promeut la croyance en la création

February 26, 2013 | Miami, Florida, United States | Libna Stevens/ASN staff/ANN staff

Dans une démarche, visant à mettre l’emphase sur l’engagement croissant des technologies en matière de conférences, les dirigeants de l’Eglise Adventiste du Septième Jour au sein de la Division Interaméricaine, se sont connectés à des milliers d’anciens d’église depuis leur QG, la semaine dernière, au cours de ce que l’on pourrait qualifier de plus grand conseil virtuel pour cette région.

Cette retransmission en direct de deux heures, avait pour but de soutenir un partenariat continu entre les anciens d’églises et les pasteurs. Il existe actuellement plus de 30 000 anciens d’églises qui servent aux côtés de 3000 pasteurs en Inter-Amérique, qui comprend le Mexique, l’Amérique Centrale, les Caraïbes et les 5 pays les plus au nord du continent sud-américain.

Avec les nombreux pasteurs de la région qui supervisent plusieurs églises, les anciens d’églises jouent un rôle significatif en soutenant les congrégations. Plusieurs pasteurs comptent sur les anciens pour assurer les visites auprès des membres, pour diriger les petits groupes, les élans  d’évangélisations communautaires et d’autres aspects du soin spirituel quotidien.

« Rien ne peut vraiment avoir lieu sans l’effort conjoint des pasteurs et des anciens, » a déclaré Hector Sanchez, secrétaire à l’association pastorale au sein de la Division Interaméricaine et organisateur de cette vidéo conférence. « Les anciens sont comparables au centre nerveux de l’Eglise et c’est la raison qui nous a poussé à nous connecter avec eux, directement, aujourd’hui, par le biais de la technologie. »

Le conseil a été présenté en anglais, en espagnol et en français et est à présent disponible en tant que ressource en ligne. Les organisateurs au niveau de la division ont déclaré que plus de 7000 internautes s’étaient connectés et avaient inter échangés au cours de la rencontre.

Les dirigeants d’églises en Inter Amérique avaient tenus un conseil virtuel similaire en 2011, quand ils se sont connectés aux 3000 pasteurs adventistes de la région.

Les dirigeants d’églises en Amérique du Sud, ont également adhéré au principe d’utiliser les technologies de vidéos conférences, au cours de ces dernières années. L’année dernière, un week-end de séminaire de formation et un forum sur internet, organisés par le département des communications de la Division Sud-Américaine ont permis  d’atteindre les milliers de secrétaires à la communication des congrégations adventistes locales.

Le directeur des communications au niveau de l’Eglise Adventiste Mondiale, Williams Costa Jr. A applaudi l’effort fait pour aplanir le niveau  des frontières entre les dirigeants d’églises et les laïcs. Depuis Costa a réitéré son appel pour plus de consultations au sujet de la communication virtuelle.

« Nous devons saisir toutes les opportunités qui se  présentent à nous, afin de nous rassembler, que ce soit par vidéo conférence, par satellite ou par Skype, » a déclaré Costa. « Ceci est important pour l’unité de notre Eglise. Quand nous nous connectons sur une base régulière afin de partager nos idées et de collaborer, nous raffermissons notre ministère. »

Au début de ce mois, la Division Sud-Américaine a organisé un débat vidéo en direct sur le thème de la création à partir de son QG à Brasilia, au Brésil. Cet événement impliquait des experts dans le domaine de la génétique, de la géologie et de l’archéologie qui ont présenté des évidences d’un agencement intelligent, d’un déluge biblique et de la validité de la Bible.

Les organisateurs de cet événement ont estimé que plus de 15 500 personnes de par le monde, ont vu cette conférence vidéo et des centaines d’internautes ont par la suite répondu au questionnaire pour les commentaires de retour.
« C’était bien de pouvoir envoyer nos questions, » a déclaré Margareth Marques, qui avait participé depuis Sao Luis , au Brésil.

En septembre, la Division Nord-Américaine, va tenir un festival virtuel à l’intention des laïcs, qui devrait, selon les organisateurs, fournir formation et ressources aux membres, en vue de les aider dans l’exercice de leur ministère et des campagnes d’évangélisation.

« Cela va accroître le taux de participation et permettra aux participants d’économiser de l’argent, » a déclaré Al Johnson, directeur du département Ministère pour les adultes au sein de la Division Nord-Américaine. « En fait, cela ne leur coûtera rien, par le biais d’internet. »

En Inter Amérique, Juan Antonio Pinedo, premier ancien de l’église adventste Juarito, à Chiapas, au Mexique, s’est dit enthousiasmé de voir l’église s’engager dans un ministère où il y a plus de collaboration.

« Je suis transporté de joie en constatant l’intérêt de ceux qui sont à la tête de l’Eglise à promouvoir une telle unité entre les pasteurs, les anciens et les membres d’églises, tous engagés dans la même mission, » a déclaré Pinedo.

Pinedo travaille en tant qu’enseignant dans une école publique, mais pendant plus d’une décennie, il a consacré tout son temps libre à visiter les membres, chapeauter un petit groupe consacré au ministère, donner des études bibliques, diriger un groupe de laïc, siéger au comité d’église et seconder les pasteurs.

Les dirigeants d’églises en Inter Amérique, sont persuadés que la technologie peut les aider à mieux se connecter avec Pinedo et des milliers d’autres anciens d’églises, qui forment l’ossature du ministère dans cette région.

« C’est le plus grand conseil virtuel à avoir jamais été organisé à travers notre territoire et cela nous démontre que l’Eglise est prête pour de plus grandes choses, » a déclaré Sanchez, secrétaire à l’Association Pastorale. « Nous sommes de plus en plus proches de nos églises locales et nous continuons à œuvrer afin d’être davantage unis. »

Des plans sont en chantier afin de pouvoir organiser plus de conseils virtuels dans le futur, a ajouté Sanchez.

Retour à la liste