Actualités

En Inde, la branche humanitaire adventiste se tient prête à porter secours aux victimes des inondations

Share |
En Inde, la branche humanitaire adventiste se tient prête à porter secours aux victimes des inondations

Des inondations éclairs et des glissements de terrain provoqués par la Mousson ont frappés les communautés du nord de l’Inde la semaine dernière. Des officiels gouvernementaux et des secouristes d’agences humanitaires, dont les adventistes, affrontent le mauvais temps et les routes bloquées afin d’évaluer l’étendue de l’aide à apporter.

L’arrivée prématurée de la Mousson a bloqué des milliers d’hindous qui se trouvaient sur des sites religieux

June 25, 2013 | Silver Spring, Maryland, United States | ANN staff

Les secouristes adventistes dans le nord de l’Inde, supervisent les besoins et préparent les ressources d’urgence dans le sillage d’une saison de la Mousson sans précédent.

Cette année, les pluies torrentielles sont arrivées avec un mois d’avance, provoquant des inondations éclairs et des glissements de terrain au sein des communautés montagnardes et sur les sites religieux. La Mousson a détruit des maisons et des bureaux, a fait plus de 1000 victimes et a bloqué des dizaines de milliers de pèlerins et de touristes qui visitaient les sanctuaires hindous dans l’état himalayen d’Uttarakhand, selon des communiqués de presse.

Pendant que le gouvernement et les agences humanitaires concentrent leurs efforts sur la ville d’Uttarkhashi, ADRA Inde prépare des mesures d’urgences pour le district de Rudraprayag, où 20 villages riverains ont été sévèrement touchés, a déclaré Gladwin Bol, coordinateur des mesures d’urgence pour ADRA Inde.

« Ces communautés locales ont tout perdu, leurs maisons, leurs terrains, leur gagne-pain , leurs effets personnels, », a déclaré Bol. « D’autres villages du voisinage sont toujours inaccessibles, à cause du temps inclément et des routes bloquées », a-t-il ajouté.
« Nous serons en mesure d’atteindre ces endroits une fois qu’on nous en donnera le feu vert, » a-t-il déclaré.

ADRA Inde est prête à fournir des ustensiles, des couvertures, des moustiquaires, des éléments hygiéniques, des bâches, des seaux et d’autres articles de première nécessité, a ajouté Bol.

Entre temps, les officiels locaux ont mis en place 40 camps de secours afin de distribuer  de la nourriture, de l’eau et d’autres articles nécessaires aux touristes et aux habitants, selon un rapport d’ADRA sur la situation. Des communiqués de presse indiquent que des hélicoptères militaires ont déjà secourus environ 30 000 personnes qui étaient bloquées ; mais le mauvais temps persistant gêne leurs efforts.

Bol a déclaré qu’ADRA Inde va aller de l’avant avec son programme de secours initial basé sur les données récoltées par une équipe chargée d’évaluer la situation. Cette équipe bénéficie de l’aide d’ONG locales qui ont une meilleure connaissance des régions touchées qu’ADRA, dont le siège se trouve plus au sud, à Delhi.

Retour à la liste