Actualités

Le président adventiste lance un appel à plus d’implications et révèle quatre sources de préoccupation

Share |
Le président adventiste lance un appel à plus d’implications et révèle quatre sources de préoccupation

Adventist Church President Ted N. C. Wilson delivers a State of the Church address to viewers in a video released today.

Dans un discours traitant de l’état de l’Eglise, Wilson s’adresse aux spectateurs

November 14, 2013 | Silver Spring, Maryland, Etats-Unis | Personnel ANN

Le président de l’Eglise Adventiste a émis aujourd’hui, un communiqué sur l’état de l’église dans lequel il a rappelé à la dénomination sa mission tout en lui faisant un compte-rendu de la situation actuelle, commentant le nombre d’adhérents, soulignant les points qui le préoccupent dont un manque d’implication et la désunion.

En règle générale, le président présente son discours le plus important durant le sermon du sabbat pendant le Conseil Annuel, une rencontre du comité exécutif pouvant durer jusqu’à une semaine. Mais Wilson a décidé d’adresser son message directement aux spectateurs sur une vidéo, une démarche qu’il pense être le seul à avoir adoptée jusqu’à présent, en tant que président.

«Wilson a déclaré qu’un « réveil » devrait être la priorité de l’église, citant la co-fondatrice de la dénomination, Ellen G. White, qui écrivit à l’époque : « Un réveil à la vraie sainteté, parmi nous, est le plus grand et le plus urgent de tous nos besoins. »

Il a également passé en revue plusieurs initiatives qui ont été lancées, depuis son arrivée à la présidence en 2010, notamment l’initiative de prière 777, qui sert à rappeler aux membres de prier à 7 :00 am et 7 :00 pm ; le projet de « La Grande Controverse », qui a permis la distribution de plus de 140 millions de copies de l’ouvrage de White « La Grande Controverse » et plus récemment, le lancement d’un ministère de la santé à l’échelle mondiale.

« En principe, nous partageons les plans que nous envisageons mettre en place au cours de différentes occasions tout au long de l’année, plus particulièrement pendant le Conseil Annuel, » a déclaré Wilson à ANN. « Cependant, c’est un réel privilège alors que se profile la fin de cette année,  et qu’une nouvelle se prépare, de pouvoir analyser et passer en revue les défis et les opportunités qui se présentent à l’Eglise, quel que soit l’endroit où nous sommes. Une déclaration sur l’état de l’Eglise en fin d’année, est l’occasion pour nous de nous rappeler, dans un esprit de prière, que nous sommes totalement dépendants du Christ et aussi l’occasion de partager les défis qui nous attendent, alors que nous plaidons auprès de notre Seigneur pour qu’ils nous accordent l’effusion du Saint-Esprit à travers la pluie de l’arrière-saison. »

Dans son discours, Wilson a expliqué ce qu’il entendait par les quatre « maladies spirituelles », affectant certaines personnes au sein de l’Eglise Adventiste :

Une perte de l’identité adventiste chez certains pasteurs et certains membres.
Une montée de la mondanité au sein de plusieurs églises adventistes.
Le danger que représente la « désunion ».
L’apathie spirituelle et le manque d’implications.

« Trop de nos pasteurs et de nos membres n’ont pu reconnaître ou ont oublié l’appel prophétique que Dieu nous a lancé en tant qu’église, » a déclaré Wilson.

Pour ce qui est de « la mondanité » qui a envahi l’église, Wilson a fait la déclaration suivante : « Les normes qui étaient autrefois chéries par les adventistes en ce qui concerne le régime alimentaire, la façon de se vêtir, la récréation, les amusements et l’observation du sabbat, sont devenues ou deviennent des choses du passé. »

Wilson s’est aussi lamenté de ce que le style de vie sain historiquement préconisé par l’église, ne soit pas adopté par tous les membres. « Quand le message sanitaire adventiste, que plusieurs honnêtes gens de ce monde sont en train d’adopter, n’a aucun effet, ou est considéré comme une marque de légalisme ou de fanatisme, plutôt que comme un cadeau merveilleux qu’un créateur aimant nous aurait offert,  alors il est certain que quelque chose va tragiquement de travers ! »

Commentant l’unité de l’église, il a de nouveau cité White, qui avait dit ceci « L’unité fait la force de l’église. »

Wilson a déclaré que Dieu avait donné à l’église adventiste, « une organisation divinement inspirée et des accords mutuels qualifiés de « politiques ecclésiales », qui aidaient à maintenir l’église réunie « comme une grande famille mondiale ».

Il a ajouté, un peu plus tard, « Je prie pour que chacun d’entre nous, mette de côté notre opinion personnelle, pour le bien du corps du Christ, afin que nous puissions marcher, tous ensemble, vers le royaume de Dieu.

Pour ce qui est de l’apathie spirituelle, Wilson a déclaré que les membres d’église, ne connaitraient aucune croissance spirituelle tant qu’ils ne s’impliqueraient pas activement dans les activités de l’église ou dans le service. « Nous devons examiner nos vies, afin de nous assurer que Dieu est en train d’œuvrer en nous d’une manière vitale, moi y compris. »

« Frères et sœurs, je vous demande instamment, et cet appel s’adresse aussi à moi, de vous consacrer totalement, complètement, au Christ, » a ajouté Wilson, avant de conclure son discours par une prière, demandant à Dieu de bénir les adventistes et tous ceux qui recherchent les vérités bibliques. »

Retour à la liste