Actualités

Le décès d’un missionnaire adventiste canadien, porté disparu a été confirmé, selon un communiqué de presse

Share |
Le décès d’un missionnaire adventiste canadien, porté disparu a été confirmé, selon un communiqué de presse

Brian Townsend, a Canadian Seventh-day Adventist missionary living in central Belize who disappeared on December 24, 2013, has been confirmed dead, news reports indicate.

Brian Townsend a été porté manquant tard dans la soirée du 24 Décembre 2013, à Belize

January 06, 2014 | Silver Spring, Maryland, Etats-Unis | Adventist Review staff

Le décès d’un missionnaire adventiste qui était porté manquant depuis une semaine à Belize, a été confirmé le 02 Janvier, selon un communiqué de presse. Brian Townsend, un missionnaire vivant dans la vallée de la Paix, une région de Belize, a été porté manquant le 24 Décembre 2013. Un corps retrouvé au Guatemala voisin, a été identifié comme étant celui de Townsend, qui était âgé de 64 ans selon un communiqué d’Edmonton  CBC.

« Nous avons procédé à une identification formelle, » a déclaré l’officier commandant de Belize, Dinsdale Thompson, au CBC dans un article posté sur leur site internet. « Nous sommes certains qu’il s’agit d’un homicide. Nous enquêtons donc dans ce sens et nous recherchons le motif qui les a conduits à le tuer. » La presse canadienne révèle que la police de Belize a identifié deux suspects et travaille de concert avec les autorités du Guatemala pour effectuer des recherches.

Ecrivant sur Facebook, au matin du 03 Janvier, Mark Johnson, président de l’Eglise Adventiste au Canada, a déclaré « Nos pensées et nos prières vont vers la famille de Brian et vers toutes ces vies qu’il a touchées à Belize et à travers tout la Canada. Il avait investi toute sa considérable énergie dans le projet de Belize. Il va profondément nous manquer. »

La veille de Noël, la cuisinière et voisine de Townsend a vu partir sa camionnette avec un matelas et une couverture enroulée. Le lendemain quand elle s’est présentée pour travailler, elle a remarqué que la camionnette de Townsend n’était pas là. Quand elle est entrée dans sa maison d’une pièce, elle a découvert que le lieu avait été saccagé. A l’extérieur, à environ une cinquantaine de pieds de la maison, « il y avait du sang, il y avait deux machettes à l’endroit où ils avaient lutté, » a déclaré Juan Arias, vice-président de la Vallée de la Paix, qui est arrivé sur les lieux peu après l’annonce de la disparition de Townsend. Arias a aussi déclaré « Il semblerait qu’ils l’aient enjoint d’ouvrir la porte et il l’a fait. Car il n’y a pas de trace d’effraction. »

La police a également travaillé avec le consulat canadien et Kory Townsend, le fils adulte de Brian, qui s’était déplacé de chez lui, dans l’ouest du Canada afin d’aider aux recherches pour retrouver son père.

Townsend avait quitté le Canada pour s’installer à Belize afin de construire le collège adventiste Vallée de la Paix, mais avait fini par y rester même après l’achèvement du projet. « Il avait plusieurs choses en cours, quelques projets. Il avait construit une école. Quelques années après, il avait mis sur pied une école vocationnelle, enseignant le jardinage, la menuiserie, ce genre de choses, » a déclaré Kory Townsend. « Il y a très peu de personnes qui parviennent à vivre leurs rêves ou leurs objectifs et s’y tenir avec passion, comme il l’a fait. » Kory a également reconnu l’engagement de son père pour sa foi et sa communauté adventiste. « Pour lui, c’était un style de vie. Il n’était pas seulement question d’un projet ou d’une mission. Il vivait là. »

Selon Dennis Slusher, président de l’Eglise Adventiste à Belize, « Townsend est venu travailler au sein de la communauté de la Vallée de la Paix, aider à la construction d’une école et d’une église qui compte aujourd’hui quelques 50 membres. Il est resté, même si les travaux étaient terminés, continuant à œuvrer pour l’amélioration de la communauté locale. »

 

Le 30 Décembre, Kory Townsend, accompagné de Patricia St. Jean et de l’équipe d’urgences de Belize ont effectué une visite au domicile de Townsend à Belize et se sont joints aux efforts de recherche, alors que les voisins et les membres d’église de la communauté locale continuait à s’arrêter au domicile pour partager ce que ce dernier représentait pour eux.

« Brian était un modèle pour moi, il m’a beaucoup appris sur le travail pour la mission, » a déclaré Miguel Ico, un ancien local. « A travers ses efforts, le collège adventiste Vallée de la Paix a pu être construit. »

Enrique Depaz, a aussi bénéficié de la bonté de Townsend. Il vivait dans cette maison d’une pièce avec Townsend, mais n’était pas en ville quand ce dernier a été porté disparu. Enrique le décrit comme étant « un homme positif, très intelligent. Il était toujours en train d’expliquer aux gens comment mener un style de vie chrétien. » Il se souvient de Townsend comme d’un homme fort, qui avait toute confiance en sa foi. « Il n’a jamais montré qu’il avait peur de quelque chose, car il croyait tout le temps en Dieu. » D’autres ont fait le même témoignage. Kory Townsend a partagé l’histoire d’un voisin qui avait déclaré qu’ils venaient tout juste de prénommer leur nouveau-né en l’honneur de Townsend.

Dans la soirée du 02 Janvier, Ian Townsend, le gendre de Townsend qui avait organisé les efforts de la famille sur Facebook, a écrit ces mots « La tristesse plein le cœur, nous vous annonçons que le corps retrouvé au Guatemala est celui de Townsend. Nous voulons vous dire à quel point nous sommes touchés par le soutien et les prières que vous nous prodiguez. »

Reportages additionnels par Tim Wolfer

Retour à la liste