Actualités

Souvenir : Running fut la première femme à assumer la fonction de professeur au Séminaire Adventiste

Share |
Souvenir : Running fut la première femme à assumer la fonction de professeur au Séminaire Adventiste

Leona Running, shown here in 1985, taught biblical languages for nearly six decades at the Adventist Theological Seminary. She held a doctorate in Ancient Near Eastern Studies with a specialization in ancient Syriac texts, and she was the first female professor at the seminary. [photo courtesy Andrews University]

Cette experte en langues bibliques laisse derrière elle un héritage de mentorat dont les élèves se souviendront

January 31, 2014 | Berrien Springs, Michigan, Etats-Unis | Patricia Spangler/Université d’Andrews/ANN

Leona Running qui fut la première femme professeur au séminaire adventiste de théologie où elle a exercé pendant plus de six décennies et qui était également experte en langues bibliques, est décédé le 22 janvier dernier. Elle était âgée de 97 ans.

Un collègue, William Shea, estime que Running a été le membre de la faculté à avoir assisté le plus d’étudiants pour l’écriture de leur thèse de doctorat. « Elle a été probablement la femme ayant eu le plus d’impact sur la vie des pasteurs adventistes, mis à part Ellen White (co-fondatrice du Mouvement Adventiste), » a-t-il déclaré.

Running a commencé à travailler pour le séminaire alors qu’il était toujours à Takoma Park dans le Maryland, en 1955, enseignant le grec et l’hébreu. A cette époque le président du séminaire demeurait sceptique quant à la capacité d’une femme à enseigner auprès d’étudiants du sexe masculin sans compter le consentement de ces derniers à avoir un professeur du sexe féminin. Elle a eu un temps de probation, mais en 1956 elle a été engagée sur une base régulière avant de l’être à plein temps.

En 1964, Running fut la première femme adventiste, à obtenir un doctorat en Etudes Anciennes du Proche Orient, de l’Université John Hopkins. Tout au long de sa carrière, elle a enseigné au moins une dizaine de langues dont le syriaque, l’akkadien, l’égyptien, l’hébreu, l’araméen et le grec. En 1981 elle a été la première femme à être élue au poste de présidente de la Société en Recherches Bibliques de Chicago, poste qu’elle a occupé pendant une année.

« Le Dr. Running a une place spéciale dans le cœur de ses collègues en Ancien Testament au séminaire et dans celui de ses anciens élèves, qui ont beaucoup apprécié son mentorat au cours de leurs années passées au séminaire, » a déclaré Jiri Moskala, doyen du Séminaire Adventiste de Théologie, qui se situe aujourd’hui à l’Université d’Andrews, à Berrien Springs, dans le Michigan.

Leona Rachel Glidden a vu le jour à Flint dans le Michigan, en 1916 et a obtenu son diplôme de la Adelphian Academy, à Holly, dans le Michigan. Elle a ensuite fréquenté l’Université d’Andrews qui à l’époque s’appelait « Emmanuel Missionary College » et est sortie major de sa promo avec une licence en langues modernes.

En 1942, elle a épousé son mari, Leif « Bud » Running. Il décéda quatre années plus tard, à l’âge de 37 ans alors qu’il subissait sa troisième intervention chirurgicale du poumon.

« Tôt dans la vie, elle surmonta le chagrin d’avoir perdu son mari et construisit une carrière académique et professionnelle exemplaires, » a déclaré Niels-Erik Andreasen, président de l’Université d’Andrews. « Le Dr. Running a ouvert de nouveaux horizons à l’université et à l’Eglise Adventiste du 7ème Jour. »

Au début de sa carrière professionnelle, Running a servi l’Eglise Adventiste de 1944 à 1948, dans le département des Langues Etrangères du programme radiophonique, la Voix de la Prophétie, traduisant les programmes et tapant à la machine les scripts en allemand, en espagnol et en portugais. En 1950, elle s’installa à Washington D. C. pour devenir la secrétaire de rédaction du magazine Ministry.

En 1955, elle obtint un master en grec et en hébreu du Séminaire Adventiste de Théologie.

Running voyagea beaucoup. En 1951, elle accompagna le chanteur adventiste Del Delker pour le Congrès de la Jeunesse qui se tenait à Paris et dans sept autres pays européens. Plus tard, elle a relaté ce voyage dans un livre intitulé « 36 Days and a Dream/36 Jours et un Rêve ». En 1957, elle rejoignit la première visite guidée de l’Europe et du Moyen Orient, organisée par le professeur de séminaire, Siegfried Horn. Elle écrivit un autre carnet de voyage à ce sujet qui fut publié en 1958 sous le titre « From Thames to Tigris/ De la Tamise au Tigre ». Au cours des années 1960 et 1970, elle voyagea à travers l’Europe, Israël, l’Iran, Chypre et anima une session de cours d’été à Newbold College, en Angleterre.

Running collectionnait des articles, des journaux et des livres parlant de femmes dans le ministère. Elle fit don de sa collection au Centre Adventiste de Recherches de la librairie James White. La meilleure de ses nombreuses publications est « William Foxwell Albright : A Twentieth- Century Genius/Un Génie du 20ème siècle » publié par Morgan Press en 1975, une biographie de 436 pages sur le « Doyen des Archéologues Bibliques.»

Running se retira de l’enseignement à l’âge de 65 ans, mais au cours des 21 années suivantes continua à enseigner le syriaque, l’akkadien et l’égyptien au séminaire jusqu’en Mai 2002. L’Université d’Andrews lui a octroyé un doctorat honorifique en Lettres Humaines, en Mai 2012, au cours de sa cérémonie d’ouverture.

Retour à la liste