Actualités

El Salvador : le programme d’alphabétisation adventiste apporte de nouvelles opportunités à des milliers de personnes

Share |
El Salvador : le programme d’alphabétisation adventiste apporte de nouvelles opportunités à des milliers de personnes

Angelica Pania, à gauche, la coordinatrice nationale en matière d’alphabétisation pour le Ministère de l’Education à El Salvador, remet à une parmi des milliers de diplômés un certificat pour avoir achevé le programme d’alphabétisation lors d’une récente cérémonie à San Salvador. Pania a déclaré que les adventistes étaient le principal partenaire de ce pays d’Amérique Centrale dans la lutte contre l’illettrisme.

930 églises locales s’apprêtent à servir en tant que centre communautaire d’alphabétisation en 2014

February 07, 2014 | Soyapango, San Salvador, El Salvador | Gustavo Menendez/IAD Staff/ANN staff

Un programme d’alphabétisation coordonné par l’Eglise Adventiste du 7ème Jour à El Salvador a réduit le taux d’alphabétisation du pays de 17% à 13% selon les officiels, ouvrant de nouvelles opportunités à des milliers de personnes, renforçant l’influence et l’unité de l’église en Amérique centrale.

Plus de 2500 élèves ont reçu des certificats attestant qu’ils avaient achevé le programme d’alphabétisation au cours d’une récente cérémonie au San Salvador, faisant de cet événement la plus grande cérémonie de remise de diplômes au sein de la Division Interaméricaine.

Angelica Pania, coordinatrice nationale d’alphabétisation pour le ministère de l’éducation de ce pays d’Amérique Centrale, a applaudi les efforts de l’Eglise Adventiste, ceux de ses volontaires à El Salvador et aussi Espoir pour l’Humanité, un ministère dédié à l’humanitaire et géré par la Division Nord-Américaine.

« Je ne trouve pas les mots pour exprimer ma gratitude au nom du ministère de l’éducation d’El Salvador… parce que vous êtes notre partenaire principal dans le processus d’éradication de l’illettrisme au sein du pays, » a-t-elle déclaré.

Le ministère de l’éducation fournit les matériaux, la formation et le processus d’accréditation pour les volontaires au programme d’alphabétisation.

Dans un discours-programme, Maitland, DiPinto d’Espoir pour l’Humanité a remercié les centaines de volontaires qui ont fait office de directeurs d’étude auprès des diplômés.

« Je suis très impressionnés par l’engagement des volontaires qui investissent plus de deux heures, quatre fois par semaine, pendant huit mois de l’année, avant de recommencer le même cycle l’année suivante, dans le but de transformer des vies, » a-t-il déclaré.

Selon ADRA El Salvador, plus de 6000 personnes ont obtenu un certificat par le biais des quelques 650 cercles d’alphabétisation que compte le pays. Ce programme comprend 520 volontaires.

Juan Pablo Ventura, le directeur d’ADRA El Salvador est d’avis que ce programme est une chance de partenariat avec l’Eglise Adventiste pouvant amener à l’expansion du rôle joué par ADRA au sein de la communauté.

« ADRA n’est pas seulement une agence qui vient en aide en cas de désastre, mais c’est aussi une agence qui peut être considérée comme une organisation pouvant aider l’Eglise Adventiste à remplir ses responsabilités sociales, » a-t-il déclaré.

Ce programme élargit également l’influence de l’Eglise Adventiste à El Salvador.

« Ce type de service à la communauté nous a permis d’établir des liens et de nous faire connaître à la communauté, aux agences gouvernementales et aux entités privées, comme étant des personnes se souciant de leurs prochains, » a déclaré Abel Pacheco, président de l’Union des Missions d’El Salvador.

Parmi les diplômés de ce programme on retrouve Fermin Requeno, maire du district municipal de San Juan de la Reyna dans l’état de San Miguel.

« Savoir lire et écrire a changé ma vie, » a déclaré Requeno. Le maire est à présent une des principales personnes à prôner l’éducation au sein de sa communauté.

Une autre diplômée, Maria Elena Gonzalez, 70 ans, travaillant pour le service de blanchisserie d’un centre médical du district municipal d’Apopa , était au nombre des 22 personnes fréquentant le cercle d’alphabétisation de là-bas.

« Ma famille était tellement pauvre, que je n’ai pas pu avoir une éducation, » a-t-elle déclaré. « Je me sentais tellement mal à chaque fois que j’allais à la banque pour encaisser mes chèques car je ne savais pas comment écrire mon nom, alors j’ai décidé de faire l’effort d’apprendre comment lire et écrire. »

Eradiquer l’illettrisme à travers l’Inter Amérique est une des priorités de l’Eglise dans la région selon Wally Amundson, directeur d’ADRA pour la région Inter Américaine.

Bien que les statistiques varient de pays en pays, le Guatemala, le Nicaragua et le Honduras ont vu baisser leur taux d’illettrisme de manière significative, selon les dires d’Amundson.

« Nous voulons explorer toutes les possibilités afin d’atteindre la population analphabète aussi bien au sein de l’Eglise qu’au sein de la communauté, » a-t-il ajouté.

A ce jour, Espoir pour l’Humanité a financé des programmes d’alphabétisation dans 9 pays d’Inter Amérique. Parmi les 306 millions de membres que compte la Division Inter Américaine, on estime que des centaines de milliers ne savent ni lire ni écrire.

« L’alphabétisation est un défi pour l’Eglise Adventiste en Inter Amérique et dans d’autres parties du globe, » a déclaré DiPinto. « Nous disons que nous sommes « le peuple de la Parole », mais il y a des millions de membres de par le monde qui ne savent pas comment lire leur bible ou leur leçon de l’Ecole du Sabbat. »

Chaque diplômé au cours de la récente cérémonie de remise de diplôme à San Salvador, a reçu une bible, une chance de pouvoir mettre en pratique les aptitudes nouvellement acquises tout en apprenant à connaître Dieu.

La Division Inter Américaine voudrait mettre sur pied plus de programmes d’alphabétisation basé dans l’église, selon Amundson.

« Ces programmes d’alphabétisation qui sont menés grâce à l’initiative et à la participation des membres d’église remportent du succès parce qu’une infrastructure pouvant rassembler plusieurs ministères de l’église afin de former des groupes de volontaires, existe, » a-t-il ajouté.

Pacheco, le président adventiste local, a déclaré que l’église à El Salvador s’était fixé un objectif pour 2014, en l’occurrence démarrer un cercle d’alphabétisation à l’intention de la communauté au sein des 930 églises que compte le pays.

Jusqu’ici, les cercles d’alphabétisation d’El Salvador comptent 175 facilitateurs, qui rencontrent leurs élèves dans les foyers et dans les églises.

Retour à la liste