Actualités

En Avril, le service qui sera tenu à l’intention du Dr Sloop, devrait permettre à sa famille d’envisager de tourner la page

En Avril, le service qui sera tenu à l’intention du Dr Sloop, devrait permettre à sa famille d’envisager de tourner la page

Cet ouvrier dans le domaine de la santé, Dr. Jay Sloop a été vu pour la dernière fois le 15 Mai 2013 sur des écrans de caméra de sécurité, où on le voit entrant dans le parc de Zamkova Gora à Kiev pour son footing matinal, sans en ressortir. Ici, on aperçoit les autorités et des volontaires ratissant le parc.

Sloop a disparu en Ukraine en Mai 2013 et à ce jours cette affaire est toujours non élucidée

February 25, 2014 | Silver Spring, Maryland, Etats-Unis | Personnel ANN

La famille d’un docteur adventiste d’origine américaine qui a disparu en Ukraine il y a neuf mois, va tenir un service de commémoration à son intention, en Avril.

Le Dr. Jay Sloop, un obstétricien à la retraite,  qui occupait le poste de directeur  du ministère de la santé au sein  de la Fédération d’Upper Columbia, aidait les dirigeants d’église à Kiev,  à mettre en place un centre de style de vie au sein de la capitale ukrainienne, quand il fut porté disparu alors qu’il faisait son footing matinal dans le parc de Zamkova Gora.

Sloop, âgé de 77 ans, a été vu pour la dernière fois le 15 Mai 2013. Les caméras de sécurité du parc, le montrent y entrant mais non y ressortant.

Depuis, aucune piste solide n’a été trouvée, malgré des recherches poussées et une enquête que mènent toujours conjointement la police ukrainienne et l’ambassade des Etats-Unis, à Kiev.

« Nous en savons à peine plus que ce qui nous a été dit dans les heures qui ont suivies la disparition de papa, » a déclaré son fils, Greg Sloop sur un blog mis en place afin de tenir informés parents et amis, sur l’issue des recherches.

Bien que les recherches actives aient pris fin en Septembre, la famille continue à se tenir informée grâce à des contacts en Ukraine et a mis en place une permanence téléphonique où les gens peuvent laisser des informations, a-t-il ajouté.

Le 12 février, Sloop a évoqué une fois de plus sur son blog l’ambiguïté de la situation et a déclaré que ce service n’était pas une raison pour spéculer davantage sur le statut du Dr. Sloop.

« Peu importe ce que l’on pourrait croire, à ce jour nous devons vivre sans la présence de notre père. Nous aimerions prendre du temps afin de nous souvenir de ce qu’il est et de ce qu’il a été, des choses auxquelles il attachait de l’importance et nous remémorer les moments que nous avons passés avec lui, » a écrit Sloop.

Le service du 26 Avril « sera le moment propice pour en quelque sorte tourner la page pour ceux qui sont impliqués, » a déclaré Richard Sloop, un autre fils, au Yakima Herald.

Des détails sur ce service sont disponibles sur sloop.net/wordpress.

Retour à la liste