Actualités

Amérique du Nord : Retour vers le ministère médical adventiste traditionnel dans le cadre d’un effort d’évangélisation

Amérique du Nord : Retour vers le ministère médical adventiste traditionnel dans le cadre d’un effort d’évangélisation

A partir de la droite, Katia Reinert, responsable du département de la santé pour la Division Nord-Américaine et Peter Landless, directeur du département de la santé au niveau de l’Eglise Adventiste Mondiale, présidant les débats sur le rôle des professionnels de la santé dans le cadre des ministères collaborant les uns avec les autres, au cours du sommet des départements du ministère de la santé au sein de la Division Nord-Américaine, qui s’est tenu à Orlando, en Floride, le mois dernier.

Au cours du sommet annuel sur la santé, un appel a été lancé pour un ministère médical efficace ; « Une même mission et une même Vision »

March 04, 2014 | Orlando, Florida, Etats-Unis | Pat Humphrey/ANN staff

Les professionnels en matière de santé et les leaders en matière d’évangélisation de la Division Nord-Américaine sont d’avis que mettre à nouveau l’accent sur un ministère sanitaire efficace devrait permettre d’améliorer l’image du travail missionnaire traditionnel accompli par l’Eglise par le biais de la santé, apportant guérison et complétude à l’Eglise et aux membres de la communauté.

« Dieu nous a appelés à travailler tous ensemble et nous n’arriverons à toucher réellement la vie des gens comme le fit Jésus, que si nous travaillons en collaborant les uns avec les autres, pour Lui, partageant la même mission et la même vision, » a déclaré Katia Reinert, responsable du département santé pour la Division Nord-Américaine.

Un appel pour une collaboration au niveau des ministères, a été lancé le mois dernier, au cours de ce sommet qui s’est tenu à Orlando, en Floride aux Etats-Unis.

Les organisateurs de ce sommet, en partenariat avec l’Université Adventiste de Loma Linda ont tenu une conférence à l’intention des professionnels en matière de santé, au cours de ce sommet afin de définir le rôle de ces professionnels dans le cadre d’un ministère sanitaire efficace, que ce soit dans leurs cliniques ou au sein de leurs églises locales.

« Il est primordial que nos professionnels en matière de santé et nos institutions sanitaires s’impliquent davantage dans le ministère de la santé, » a déclaré Reinert.

Au cours du sommet de cette année, l’accent a également été mis sur un échantillonnage des rôles pour ce ministère en ce qui concerne les professionnels en matière de santé, les pasteurs, les éducateurs, les jeunes et les volontaires du service communautaire  adventiste. Un ministère de la santé efficace s’inscrit dans la méthode utilisée par Jésus pour répondre aux besoins des gens tant sur le plan physique que spirituel.

« La collaboration est primordiale, » a déclaré Reinert. « Il est essentiel d’avoir des pasteurs, des responsables du ministère auprès des enfants, des responsables du service communautaire et d’autres qui s’impliquent  et qui se forment afin de pouvoir répondre aux besoins des gens, démontrant ainsi l’amour et la compassion de Dieu. »

Au cours de ces derniers mois, les hauts officiels de l’Eglise Adventiste ont lancé un appel pour que l’emphase soit mise à nouveau sur l’aspect efficace du ministère de la santé, cette harmonisation des composantes physiques et spirituelles qui dépendent d’une intime collaboration entre les responsables de la santé et  ceux des autres ministères.

Cette accentuation a pour but de redynamiser l’approche traditionnelle de l’Eglise Adventiste en matière d’évangélisation par le biais de la santé. Les premiers missionnaires de l’Eglise dans le domaine médical apportaient la guérison physique et spirituelle aux communautés du monde entier. Un bateau missionnaire appelé « The Morning Star » a amorcé le travail missionnaire médical le long des rives du Mississipi. Par la suite, un autre bateau appelé le « Luzeiro » a fait pénétrer l’évangélisation à caractère médical et un message d’espoir aux communautés vivant le long des rives de l’Amazone en Amérique du Sud.

Pour en revenir à ce sommet, Reinert et d’autres responsables des départements de santé, espèrent que l’accentuation  mise sur le ministère de la santé aidera à perpétuer cet héritage. Ils espèrent que chaque église servira en tant que centre d’espoir et de guérison pour la communauté.

« A fur et à mesure que les églises bâtiront des contacts et des partenariats au sein de la communauté, elles pourront mieux se positionner pour exercer le ministère et pour démontrer qu’elles veulent vraiment que leurs communautés soient complètes, » a déclaré Reinert. 

Retour à la liste