Actualités

Dans une déclaration faite conjointement, les dirigeants adventistes ukrainiens et russes demandent de prier pour le maintien de la paix

Share |
Dans une déclaration faite conjointement, les dirigeants adventistes ukrainiens et russes demandent de prier pour le maintien de la paix

Les Tartares de Crimée tenant des bannières où sont inscrits ces mots : « No War » (pas de guerre) au cours d’un rallye pro-ukrainien, à Simferopol », en Crimée, Ukraine, le 10 mars dernier. Les Tartares, un groupe ethnique d’origine turque, constituent 12% de la population de Crimée, dont la majorité est d’origine ethnique russe.

Des disputes autour de la Crimée font grimper la tension en Europe de l’Est

March 11, 2014 | Silver Spring, Maryland, Etats-Unis | ANN staff

Une déclaration émise par les hauts dirigeants adventistes de Russie, d’Ukraine et d’autres pays de l’Europe de l’Est, invite les membres d’église et « toutes les personnes de bonne volonté » à participer à un « ministère de la réconciliation », alors que les troubles politiques en Ukraine s’intensifient.

La semaine dernière, les séparatistes pro-russes de Crimée ont voté la scission d’avec l’Ukraine pour rejoindre la Russie, quelques jours seulement après que des milliers de troupes russes aient commencé à quadriller la péninsule de la Mer Noire, par ailleurs très disputée. Un référendum au sujet de la scission, englobant toute la région, est prévu pour le 16 mars. La majorité de la population de Crimée qui compte 2.3 millions d’habitants, est d’origine ethnique russe.

Les troubles dans la région ont débuté en novembre dernier, quand le président ukrainien d’alors, Viktor Yanukovych a décidé de ne pas donner suite à un accord commercial conclu avec l’Union Européenne, préférant contracter un emprunt auprès des russes. Cette décision a donné lieu à des mouvements de protestation dans les rues de Kiev pendant plusieurs mois, provoquant des affrontements violents entre les manifestants et les forces de l’ordre. Le parlement ukrainien qui est élu de façon démocratique a limogé Yanukovych, le mois dernier.

En février, Viktor Alekseenko, président de l’Eglise Adventiste en Ukraine, a lancé un appel pour que les adventistes prient pour leur pays et pour qu’ils évitent toute forme d’hostilité, que ce soit dans les rues ou à travers les réseaux sociaux, leur demandant de ne pas publier des commentaires incendiaires.

Alekseenko fait partie de ceux qui ont signé cette dernière déclaration en date, exhortant les adventistes et les membres de la communauté à aider « à la restauration de la dignité humaine, de l’égalité et de l’unité, par la grâce de Dieu. »

Voici quelques extraits de cette déclaration :

Nous appelons tous les membres de l’Eglise Adventiste du 7ème Jour à s’abstenir de prendre part à toutes les déclarations ou actions politique susceptibles d’exacerber les tensions. Nous invitons toutes les personnes de bonne volonté à se joindre à nos efforts pour le maintien de la paix par des prières incessantes pour une résolution pacifique de tous les conflits, créant ainsi une atmosphère de fraternité et de coopération, contribuant à la compréhension des divers cultures et systèmes idéologiques, afin de construire de bonnes relations entre gens de toutes races, de toutes nationalités, de toutes religions et de toutes croyances politiques.

Telle est la position officielle de l’Eglise. Toute autre déclaration, en dehors de celle émise par la presse officielle de l’Eglise, devrait être considérée comme exprimant le point de vue d’individus, à titre privé.

Cette déclaration a été signée par les responsables de la Division Eurasienne, l’Union des Eglise de Biélorussie, l’Union des Missions du Caucase, l’Union des Missions de la Russie Est, l’Union des Eglises du Far Est, l’Union des Eglises de Moldavie, l’Union des Missions du Sud, l’Union des Missions du Trans-Caucase, l’Union des Fédérations d’Ukraine et l’Union des Fédérations de la Russie Ouest.

Pendant ce temps, la télévision officielle de l’Eglise Adventiste en Ukraine, diffuse quotidiennement un marathon de prière, en direct. « God saves Ukraine » (Dieu sauve l’Ukraine) est diffusé sur Hope Channel Ukraine pendant les heures de pointe et met l’emphase sur des anecdotes survenus un peu partout dans le pays, démontrant l’unité et le pardon.

Hope Channel Ukraine est la seule télévision chrétienne du pays à évoquer ouvertement la crise politique, selon les officiels de la presse adventiste.

Retour à la liste