Actualités

Un vibrant appel lancé aux adventistes afin qu’ils prient pour la paix en Ukraine

Share |
Un vibrant appel lancé aux adventistes afin qu’ils prient pour la paix en Ukraine

Une église adventiste à Donetsk, une ville de l’est ukrainien. Les Nations Unies estiment que 34 000 personnes ont fui l’est de l’Ukraine depuis le 15 avril.

Biaggi, le président de la division, a déclaré que le 28 juin serait une journée de prière ; il a été demandé aux membres d’aider ADRA à porter secours aux résidents qui ont été délogés

June 27, 2014 | Silver Spring, Maryland, Etats-Unis | Andrew McChesney/Adventist Review

Le président de la Division Eurasienne a lancé un appel à tous les adventistes afin qu’ils prient pour la paix en Ukraine et a vivement encouragé les membres de cette division à être généreux pour pouvoir venir en aide aux personnes ayant perdues leurs biens pendant les troubles.

Le président, Guillermo Biaggi, a décrété le sabbat 28 juin, journée de prière, à travers toute la division, qui comprend les pays suivants : l’Ukraine, la Russie et 10 autres ex républiques soviétiques, ainsi que l’Afghanistan.

Cet appel intervient presque 4 mois après l’émission d’un communiqué joint par les dirigeants adventistes d’Ukraine et de la Russie, appelant au maintien de la paix.

« Nous prions afin de recevoir la sagesse qui vient d’en haut, pour que les dirigeants du pays parviennent à une résolution pacifique, » a déclaré Biaggi, jeudi. « Nous voulons que la paix soit restaurée, afin d’éviter que de nouvelles vies soient sacrifiées, comme cela a été le cas ces derniers jours ! »

La violence a fait des centaines de victimes, depuis que les protestations survenues dans les rues de la capitale, Kiev, ont dégénérées au point de faire tomber le gouvernement ukrainien du président Viktor Yanukovych, en février dernier. La Russie a annexé  la péninsule ukrainienne de Crimée en mars dernier et les séparatistes pro-russes se sont emparés du territoire de l’est ukrainien, appelant à une réunification avec la Russie. Le nouveau gouvernement ukrainien a accusé la Russie de fomenter ces troubles, une allégation démentie par cette dernière.

Les Nations Unies estiment que plus de 420 personnes ont été tuées uniquement dans l’est de l’Ukraine, dont 9 soldats ukrainiens qui ont trouvé la mort quand des séparatistes ont tiré sur leur hélicoptère, mardi dernier.

Biaggi a tenu à préciser que l’Eglise Adventiste cherchait une résolution pacifique à ce conflit et ne cherchait nullement à prendre parti pour l’un ou l’autre des protagonistes.

« La situation est très délicate à cause des divergences d’opinions dans le monde entier en ce qu’il s’agit des pays concernés, » a-t-il déclaré. « Néanmoins, en tant qu’adventistes, nous ne nous mêlons pas de politiques. Au contraire, nous prions et nous respectons les dirigeants des deux pays concernés, comme nous le demande les Saintes Ecritures. »

Il a cité deux passages bibliques : « 1 Timothée 2. 1, 2, qui dit que les chrétiens « devraient prier pour les autorités afin que nous puissions mener une existence calme et paisible » et Romains 13. 1-6 qui dit ceci : « Que chaque âme se soumette aux autorités qui gouvernent. »

Les informations concernant la façon dont les troubles ont affectés les adventistes de l’est ukrainien, n’ont pas été rendues publiques immédiatement. Ivan I. Ostrovsky, vice-président, responsable de la communication au sein de la Division Eurasienne, s’est dit quelque peu réticent à l’idée de rendre public certains détails,  arguant qu’il voulait protéger les intérêts des membres d’église, à un moment où le climat politique était quelque peu tendu !

Mais Biaggi est d’avis que l’église a la responsabilité d’aider les adventistes et les milliers d’autres personnes qui ont été délogées à cause de ces troubles. Biaggi a lancé un appel aux églises de cette division, pour qu’une collecte de solidarité soit faite le 5 juillet, afin de financer les efforts d’ADRA, la branche humanitaire de la dénomination, qui s’est fixée pour objectif de venir en aide aux personnes, ukrainiennes aussi bien que russes, qui ont fui vers d’autres régions de l’Ukraine ou traversé la frontière pour rejoindre la Russie.

« Nous ne devons pas oublier que nous avons des réfugiés du côté russe, car beaucoup passent la frontière, » a-t-il déclaré. « Nous lançons un appel aux gens afin qu’ils suivent l’exemple de Jésus et fassent preuve de compassion et de bonté envers tous les nécessiteux de notre monde. »

Biaggi a décidé de lancer cet appel après consultations avec Vladimir I. Tkachuk, un vice-président de cette division et responsable de la branche locale d’ADRA.

Selon les Nations Unies, plus de 46 100 personnes ont été déracinées en Ukraine, dont 11 500 de la Crimée et près de 34 600 de la région est du pays.

Retour à la liste