Actualités

Une étudiante népalaise a bénéficié du millionième dollar d’une bourse d’étude

Share |
Une étudiante népalaise a bénéficié du millionième dollar d’une bourse d’étude

Le comité de bourse d’étude du département des ministères de la femme réuni pour sa rencontre semestriel au QG de l’Eglise Adventiste Mondial, dans le cadre des attributions de ces bourses d’étude.

Le département des Ministères de la Femme a franchi une étape avec cette bourse d’étude vieille de 19 ans

July 23, 2014 | Silver Spring, Maryland, Etats-Unis | Ansel Oliver/ANN

Une étudiante népalaise prénommée Sunita, est devenue mercredi la bénéficiaire du millionième dollar d’une bourse d’étude alimenté en partie par la vente de livres de méditation destinés aux femmes.

Ce millionième dollar faisait partie des $500 de bourses attribuées à Sunita au cours d’une rencontre du comité de bourses d’étude du département des ministères de la femme au QG de la dénomination à Silver Spring, dans le Maryland.

Cet argent aidera Sunita à financer ses cours à l’Université Adventiste Spicer Memorial en Inde, où elle se spécialise en éducation.

« En aidant Sunita, nous renforçons notre église au Népal, » a déclaré Heather Dawn-Small, directrice du département des ministères de la femme pour l’Eglise Adventiste Mondiale. « Nous voulons renforcer nos églises dans le monde entier en équipant les femmes et en les aidant dans leurs études supérieures. »

Fondé, à l’origine par les recettes provenant de la vente d’un livre de méditations à l’intention des femmes, ce fond a au cours des années attribué 2 164 bourses d’études à des femmes adventistes  fréquentant des universités, dans plus de 124 pays. Les responsables de ce département sont d’avis que ce fond a aidé à raffermir l’Eglise Adventiste dans le monde entier, plus particulièrement dans les pays en voie de développement.

Small a qualifié ce millionième dollar de « grande réussite » pour le ministère des femmes.

« L’éducation est un de nos objectifs clés et à notre connaissance, nous sommes le seul département de l’Eglise Mondiale à attribuer des bourses d’étude aux femmes, » a-t-elle déclaré.

Ce fond a débuté en 1993, avec les recettes d’un livre de méditation qui est devenu aujourd’hui un livre annuel, pour les femmes. La première à en bénéficier fut May-Ellen Colon, qui est à présent directrice adjointe du département de l’EDS et du ministère personnel pour l’Eglise Mondiale.

« Ce fut un encouragement, une affirmation, » a déclaré Colon, faisant référence à la bourse, la seule à être attribuée cette année. « A l’époque, Colon travaillait à son doctorat en éducation religieuse. « C’était extraordinaire de pouvoir être la première d’une chaine de réaction qui continue jusqu’à ce jour. J’espère que cette impulsion va augmenter. »

Le nombre de bourses d’étude a augmenté au cours de ces dernières années, alors que les ventes du livre de méditation ont chuté et que les fonds proviennent à présent, principalement de donateurs. Le comité attribue des bourses annuelles totalisant $75 000 à $125 000, dépendant des fonds disponibles, a déclaré Raquel Arrais, la directrice adjointe de ce département.

Chacune des 13 divisions, reçoit la même somme et le nombre de bourses et leur montant varient localement, selon Arrais. Par exemple, l’église à Myanmar, attribue plus de bourses d’études avec des plus petits montants, à cause du coût de la vie qui est plus faible et des cours qui coûtent moins chers ; mais en Corée du Sud, quelques bourses seulement sont attribuées, car le coût est plus élevé.

Les fonds de cette bourse d’étude ont dernièrement été concentrés sur le Népal et un certain nombre d’autres pays tels : Myanmar, le Cambodge, l’Ukraine, l’Inde, le Cameroun et le Soudan du Sud.

Arrais, qui a elle-même bénéficié d’une bourse d’étude en 1997, a déclaré qu’il y avait de nombreux autres ouvriers, missionnaires et laïcs qui avaient bénéficié de ces bourses, notamment la directrice du département du ministères des femmes de la Division de l’Afrique Centrale et de l’Ouest et la directrice   du département santé de la Mission Mongole.

Le département du ministère des femmes à la Conférence Générale, remonte à 1898, l’époque à laquelle il fut fondé par Sarepta M. I. Henry, mais s’essouffla après son décès survenu deux années plus tard. Le comité exécutif de la conférence Générale, remit ce département en place en 1990 et au cours de la session de la Conférence Générale de 1995, on vota pour que ce ministère devienne un département à part entière dans chacune des 13 divisions.

Si vous voulez adresser un don pour cette bourse d’étude, visitez : adventistwomensministries.org.

Retour à la liste