Actualités

Le camporee des Explorateurs Adventistes version 2014 démarre sur des chapeaux de roues, malgré le temps quelque peu pluvieux

Share |
Le camporee des Explorateurs Adventistes version 2014 démarre sur des chapeaux de roues, malgré le temps quelque peu pluvieux

Le camporee 2014 pour les Explorateurs a démarré aujourd’hui et plusieurs des 46 000 participants ont visité l’exposition et les stands se trouvant dans les hangars de ce terrain d’aviation transformé en site de camping, à Oshkosh, dans l’état du Wisconsin, aux Etats-Unis.

Plus de 46 000 personnes sont arrivés dans l’état du Wisconsin dans le cadre de ce gigantesque camporee ; plusieurs clubs ont couvert les 830 miles qui les séparaient du site, à vélo

August 12, 2014 | Oshkosh, Wisconsin, Etats-Unis | Ansel Oliver/ANN

Les enfants sont tout excités à l’idée de rencontrer des gens venus d’autres pays. Les adolescents sont impatients de pouvoir escalader des murs et nettoyer des parcs. Et ceux qui les chaperonnent sont ravis à l’idée que la plupart des smart phones seront éteints pendant une semaine.

Ce gigantesque camporee à l’intention des  Explorateurs Adventistes a démarré dans l’état du Wisconsin, qui accueille cet événement ayant  fait déplacer 44 000 personnes venues de tous les Etats-Unis, du Canada et des Bermudes et 2000 autres personnes additionnelles venues de plus de 50 pays différents.

Cet événement : Le Camporee des Explorateurs de la Division Nord-Américaine, sous  l’égide du Centre d’Evangélisation des Jeunes, a lieu chaque 5 ans. L’organisateur, Ron Whitehead a déclaré que 4 années étaient nécessaires pour tout mettre en place !

« Je n’ai jamais été aussi épuisé physiquement, mais je n’ai jamais été aussi content d’être épuisé à ce point, » a déclaré Whitehead. « Nous nous préoccupons vraiment des jeunes et nous leur accordons une valeur toute particulière ! »

Le camporee de cette année qui a pour thème « Forever Faithful » (Fidèles à jamais » a lieu au « Experimental Aircraft Association’s AirVenture Campgrounds ». C’est la 4ème fois que les organisateurs choisissent ce lieu dans le cadre de cet événement et la population d’Oshkosh se trouve agrandie de 70% pour l’occasion.

A partir d’aujourd’hui et ce jusqu’à samedi, des dizaines de milliers de jeunes adventistes et leurs amis vont participer à des projets de service communautaire, assister chaque soir à des programmes spirituels et remporter des « badges d’honneur » pour leurs activités de service et d’apprentissage.

Quelques explorateurs devraient même recevoir de telles récompenses, rien que pour leur présence ! Aujourd’hui, 11 membres de la Fédération de la Caroline sont arrivés après avoir accomplis les 830 miles qui les séparaient du site, à vélo. D’autres clubs ont passé des années à récolter de l’argent en lavant des voitures, en faisant de la pâtisserie afin de pouvoir amortir les coûts d’enregistrement, de déplacement et celui des vivres.

A présent que la plupart des clubs sont arrivés, les marches peuvent démarrer et certaines se font dans la boue. L’événement a lieu sur un terrain de camping de 500 acres, où les chemins de terre sont devenus boueux après les pluies et les vents de la nuit dernière.

Malgré tout, la plupart des participants maintiennent une attitude positive et ce en dépit du temps, qui selon les prédictions météorologiques devrait s’améliorer au cours de la semaine, offrant ainsi aux jeunes un environnement sain dans le cadre de cette gigantesque rencontre.

« Cela s’est révélé un défi ! La tente qui abritait les cuisines s’est envolée, » a déclaré Terell Rhooms, un jeune de 15 ans du Frontier’s Pathfinder Club de Hope Adventist Church, à Toronto au Canada. Depuis, ils l’ont bien arrimée, a-t-il déclaré, alors qu’il attendait l’ouverture de l’exposition qui devait avoir lieu dans le hangar du terrain d’aviation. Rhooms a ajouté qu’il avait appris que durant le camporee, il y aurait du basket-ball, de la tyrolienne et une course d’obstacles et qu’il était impatient de pouvoir y prendre part !

« Je suis venu car cela semblait amusant, » a déclaré Rhooms. « De l’avis de tout le monde, c’était une bonne expérience, on y gardait de bons souvenirs et l’on se rapprochait de Dieu ! »

Tiffany Fronda, 27 ans, directrice adjointe de « Challengers Pathfinder Club », de l’église adventiste philipino-américaine de Hinsdale, dans l’Illinois, a déclaré que le temps n’était pas « bon » mais pas « mauvais » non plus. Précédemment, nous avions même eu droit à des tornades, des températures frigides, des canicules. A présent c’est la pluie ! Toutes les saisons ! »

« Mais le Seigneur s’en sort toujours, » a déclaré Fronda, avant d’ajouter « Au moins, on ne doit pas s’inquiéter d’une éventuelle tempête de sable ! », comme ce fut le cas en 1994, lors du camporee qui eut lieu au Colorado.

Abigail Oré Calderon, 12 ans, de Lima, au Pérou, qui aime « le camping » et les « aventures », a déclaré « Même s’il pleut, je suis heureuse d’être là. Elle et son groupe d’Orion Pathfinder Club de l’église adventiste Villa Union, sont hébergés par un club américain.

Ce groupe, l’église adventiste de Mentone, en Californie, a consulté internet avant le camporee pour chercher un groupe international à accueillir. Un membre, David Guajardo, 13 ans, a déclaré qu’il était là, car il aimait le camping et que ses parents l’avait encouragé à participer. « Selon eux, cela serait l’expérience d’une vie, » a-t-il dit.

Plusieurs des responsables de ces groupes ont déclaré que la meilleure façon de vivre cet événement pour les  explorateurs était tout simplement d’interagir entre eux. Quelques-uns envisagent même d’appliquer pour règle, l’interdiction d’utiliser tout dispositif électronique, hormis la caméra. A l’aéroport de Milwaukee, la nuit dernière, le responsable Lester Lorenson de Burnaby, British Columbia, au Canada, a donné la permission à ses explorateurs d’utiliser leur téléphone pour jouer, en attendant la camionnette qui devait les récupérer, mais lui, il envisage d’interdire l’utilisation des  applications mobiles, pour le reste de la semaine.

« Je veux qu’ils soient une équipe, » a déclaré Lorenson. « Quand ils sont occupés à jouer sur leurs portables, ils ne se parlent pas, ne vivent pas des choses ensemble, ne se taquinent pas, ne font rien de ce que font les enfants en temps normal, quoi ! »

Le camporee devrait durer jusqu’au 16 août. Vous pouvez voir davantage de photos sur le Flickr d’ANN et de la Division Nord-Américaine, ainsi que sur la page Facebook d’ANN.

Retour à la liste