Le Réseau Adventiste d’Actualités®

Le service officiel d’actualités de l’Eglise Adventiste du Septième Jour

Australie: Adventist honoré pour ses travaux de la mission en Thaïlande

Un éducateur australiens impliqués dans l'établissement d'écoles pour les réfugiés karens en Thaïlande, a reçu l'un des plus grands honneurs de sa nation pour le service public. Helen Hall, un adventiste du septième jour de travail dans le nord-ouest Thaï

Australie: Adventist honoré pour ses travaux de la mission en Thaïlande

Hall, shown at blackboard, has helped thousands of Karen students go beyond the primary education level, advancing to college and beyond. [Photo: Joy Butler/SPD]

Magnifying Glass View Larger

Un éducateur australiens impliqués dans l'établissement d'écoles pour les réfugiés karens en Thaïlande, a reçu l'un des plus grands honneurs de sa nation pour le service public. Helen Hall, un adventiste du septième jour de travail dans le nord-ouest Thaï


Un éducateur australiens impliqués dans l'établissement d'écoles pour les réfugiés karens en Thaïlande, a reçu l'un des plus grands honneurs de sa nation pour le service public. Helen Hall, un adventiste du septième jour de travail dans le nord-ouest Thaïlande, a été nommé récipiendaire de la Médaille de l'Ordre de l'Australie, le gouvernement australien a annoncé le 26 janvier. Elle est considérée comme le premier Adventiste à recevoir la médaille.

Hall, fondateur et bénévole principaux d'Eden Valley Academy, est reconnue "pour le service des relations internationales, en particulier dans la création d'établissements d'enseignement en Thaïlande", selon une annonce du gouvernement australien. Depuis 1975, plus de 14.000 Australiens ont été reconnus pour leur service à l'Australie ou à l'humanité.

"Je pense que c'est très agréable», Hall a déclaré Réseau Nouvelles Adventiste dans une interview téléphonique depuis Mae Sot, Tak, en Thaïlande, où l'Eden Valley Academy est située. "J'espère que c'est plus facile pour nous de lever des fonds» pour l'école, qui est soutenu par des dons.

Le troisième d'un peuple Karen millions sont des tribus et vivent dans les contreforts de la cordillère Dauna au Nord-Ouest en Thaïlande le long d'une frontière commune avec la Birmanie-connu aujourd'hui comme le Myanmar. En tant que réfugiés birmans, le gouvernement thaïlandais maintient leur confinés dans des camps de réfugiés. Pendant de nombreuses années la politique du gouvernement a restreint l'éducation pour les Karen au niveau primaire.

Après seulement une couple d'années en Thaïlande, Hall fondée Eden Valley Academy, une école de la sienne, qui s'étendit bientôt aux niveaux supérieurs. Plusieurs diplômés ont poursuivi des études dans d'autres écoles, y compris Mission College adventiste, avec la plupart retourner à aider leur peuple.

«Je suis venu pour une année il ya 25 ans, et il vient en quelque sorte grandi quand ils m'ont demandé d'exécuter une école», Hall a expliqué, interrogé sur son implication. «Nous avons un pasteur très fine Karen qui m'aide. Il s'entend très bien avec les enfants.

«C'est les enfants et les besoins du peuple" que garder son travail dans Thaliand ", a déclaré Hall. Elle a noté qu'elle était «tiré» par la résilience du peuple Karen, qui ont beaucoup souffert au cours des trois dernières décennies. Transfrontalière des complications combats, la maladie et d'autres ont frappé ces personnes. Salle noter que l'école a besoin d'un nouveau toit, et que «quand il pleut, nous sommes tous rentrer chez eux pour la journée", parce que les conditions sont si difficiles.

Pendant les mois d'été, quand il fait trop chaud pour les classes, l'école entière est démonté et mis en stockage contre le vol ou la destruction. Selon un rapport publié par l'Association des femmes adventistes, «Hall a construit des écoles un total de huit fois. L'école d'origine a été brûlé deux fois et démantelé et déplacé plusieurs fois. "

Hall a déclaré à ANN que plus de 1.500 élèves de l'école ont été baptisés en tant que chrétiens adventistes du septième jour. Le peuple Karen de répondre au message évangélique, a déclaré M. Hall, en raison d'une ancienne légende tribale dans laquelle l'on dit aux gens de manger un «livre d'or» qui leur est envoyé, quand des missionnaires sont venus avec la Bible, ils l'ont accepté volontiers.