Le Réseau Adventiste d’Actualités®

Le service officiel d’actualités de l’Eglise Adventiste du Septième Jour

Un concile sur l’Evangélisation et le Témoignage souligne les plans au niveau local, dans le monde entier.

De l’évangélisation à travers le ministère jusqu’à la distribution de livres ; la mission à travers l’ouverture d’une boutique proposant des glaces

Un concile sur l’Evangélisation et le Témoignage souligne les plans au niveau local, dans le monde entier.

Dimanche 14 Octobre, les délégués du comité exécutif venant de la région Fenêtre 10/40, se sont réunis sur le podium afin de faire monter une prière spéciale. Fenêtre 10/40 est une région située en latitude 10 degrés nord et 40 degrés nord, dans l’hémisphère Est. Elle abrite la majorité de la population mondiale, mais moins de 2% de cette population est chrétienne.

Magnifying Glass View Larger

De l’évangélisation à travers le ministère jusqu’à la distribution de livres ; la mission à travers l’ouverture d’une boutique proposant des glaces


Les hauts dirigeants de l’Eglise Adventiste du Septième Jour, ont, hier, souligné les efforts d’évangélisation qui se font sur leur territoire, au cours de la présentation du rapport  évangélisation et témoignage au Conseil Annuel.

Les présidents de plusieurs des 13 divisions que compte l’Eglise mondiale, ont donné les dernières informations régionales au sujet de la distribution « Le Grand Espoir », la version abrégée du livre « La Grande Controverse » de la co-fondatrice de l’Eglise Adventiste, Ellen G. White.

Le président de la Division Eurasienne, Guillermo Biaggi, a déclaré qu’il y avait même des enfants qui s’étaient joints à cet effort. Il a raconté l’histoire d’Oleg, un élève du CP, qui a récemment utilisé ses modestes économies, pour acheter une copie du « Grand Espoir », pour l’offrir à son instituteur. Les camarades de classe d’Oleg ont suivi son exemple, chacun utilisant ses économies afin d’acheter des livres.

« C’est incroyable de constater, que même des enfants peuvent ressentir l’influence d’un réveil. Si eux, ils sont touchés par le Saint-Esprit et utilisés par le Seigneur pour être des témoins, nous donc, combien plus ne pourrions- nous pas accomplir pour le Seigneur ? » a lancé Biaggi.

Les adventistes au sein de cette Division Eurasienne, qui couvre 11 créneaux horaires, ont distribué plus d’un million de copies du « Grand Espoir », et ce depuis Juillet. Les membres d’église de cette région rédigent, publient et distribuent également, 1.5 millions de copies d’un journal à caractère évangélique, chaque mois, a ajouté Biaggi.

En Ukraine, au mois d’Août,  le réseau télévisuel officiel de l’Eglise a obtenu une autorisation de diffusion à l’échelle nationale sur plus de 600 réseaux câblés, faisant de notre église la première entité protestante à recevoir une telle autorisation dans un pays de l’Europe de l’Est.

Dans un autre rapport régional, Dan Jackson, le président de la Division Nord-Américaine, a introduit José Cortes, président de la Fédération du New Jersey. Dans cet endroit, une initiative d’évangélisation se chiffrant à $1.2 millions, à l’instar de Mission Caleb en Amérique du Sud, a permis l’implantation de 86 églises et groupes, dont des groupes s’adonnant à l’étude de la Bible, sur les campus universitaires de Rutgers et Princeton.

Ce n’est pas une région qui vous vient automatiquement à l’esprit quand vous parlez d’implantation d’églises, » a déclaré Mike Ryan, un vice-président de l’Eglise Adventiste Mondiale.

Quelques 4000 nouveaux croyants se réunissent dans des maisons ou dans des locaux loués, a déclaré Cortes.

« Parfois, certaines églises prient pendant trois minutes et passent six heures à se chamailler. Nous avons décidé d’y mettre un terme dans le New Jersey. C’est bien de planifier, c’est bien d’en parler, mais à présent, il est temps de se mettre à l’œuvre, » a déclaré Cortes.

Barry Oliver, président de la Division du Pacifique Sud, a déclaré qu’une bonne communication interne était la base de tout effort d’évangélisation intégrée.

« Nous croyons que l’Eglise se révèlera aussi solide que les réseaux de communication interne qu’elle aura mise en place, » a déclaré Oliver, citant en exemple « Record InFocus, le journal d’une demi-heure mis en place par cette Division  et d’autres chaines de communications régionales de l’Eglise.

Le président de la Division Sud-Américaine, Erton Kohler, a quant à lui, parlé dans son rapport, des projets  majeurs d’efforts d’évangélisation  et de distribution de livres. Cette région est connue pour ses efforts d’évangélisation de grande envergure. Cette année, en une journée, les membres d’églises ont distribué un nombre record du livre « Le Grand Espoir », en l’occurrence 25 millions de copies.

L’année prochaine, selon Kohler, la région envisage de se focaliser sur l’évangélisation au sein des centres urbains, 79 villes majeures ayant déjà été ciblées pour ces efforts d’évangélisation significatifs. Au cours du Conseil Annuel de l’année dernière, le président de la Conférence Générale, Ted N. C. Wilson, avait lancé un premier appel aux dirigeants d’églises pour qu’ils axent leurs missions, prioritairement, vers les villes, qui abritent plus de la moitié de la population mondiale.

« L’exemple du Christ nous démontre que la mission ne peut être accomplie par télécommande, à distance, » a déclaré Gary Krause, directeur du Bureau  pour les Missions Adventistes. « Jésus nous a démontré que nous ne pouvons nous attendre à ce que les gens viennent vers nous. En fait, nous devons aller, là où ils se trouvent. »

Krause a déclaré que Mission Adventiste développait un curriculum ayant pour but d’aider les dirigeants des églises locales, désireux établir des centres d’influence, terme emprunté à Ellen White, qui faisait référence à des efforts d’évangélisation menés au-delà des paramètres traditionnels de l’Eglise.

Les centres d’influence ou « Life Hope Centers » peuvent varier, allant de la clinique dentaire aux centres de santé éducatifs ou des écoles linguistiques, des Cafés Internet, pour en citer quelques- uns, ont déclaré les dirigeants d’églises. Une région envisage même d’ouvrir  une boutique proposant des glaces et une salle de lecture.

« Il y a tellement de façon où nous pourrions nous révéler être une bénédiction pour la communauté locale, soit à travers une formation littéraire, des dépistages de santé, des cours para scolaire ou l’établissement de petites entreprises, » a déclaré Rick McEdward, qui est à la tête du Centre d’étude religieux de  Mission Globale de l’Eglise Adventiste.

Ultimement, les dirigeants d’églises veulent créer un climat de confiance en répondant aux besoins,  a déclaré Krause. « Nous avons besoin de créer des ponts entre nous et la communauté, ne donnons pas de leçon , n’attendons pas qu’ils viennent vers nous, mais, allons vers eux et mettons en pratique la méthode de Jésus. »