Le Réseau Adventiste d’Actualités®

Le service officiel d’actualités de l’Eglise Adventiste du Septième Jour

En Roumanie, les adventistes lancent « La Caravane de la Liberté » afin de défendre la liberté religieuse

Tous les yeux sont fixés sur un possible changement de la constitution qui pourrait avoir lieu dans le courant de l’année

En Roumanie, les adventistes lancent « La Caravane de la Liberté » afin de défendre la liberté religieuse

Les défenseurs de la liberté religieuse de six confessions différentes ainsi que des officiels gouvernementaux se sont rencontrés à Lugoj, en Roumanie, le mois dernier, dans le cadre de la Caravane de la Liberté 2013, une initiative visant à promouvoir une plus grande compréhension de la nécessité d’avoir une liberté de conscience. Le groupe a rencontré des délégations et s’est adressé à des universitaires dans plus de 20 villes.

Tous les yeux sont fixés sur un possible changement de la constitution qui pourrait avoir lieu dans le courant de l’année


Alors que les législateurs roumains considèrent les changements qu’ils comptent apporter à la constitution nationale, l’Eglise Adventiste est en train de sponsoriser une promotion de grande envergure en faveur de la liberté religieuse qui comprend des rencontres marathons avec les mairies, des conférences universitaires et des rencontres interconfessionnelles.

Au sein de cette nation d’Europe de l’Est où plus de 85% de la population s’identifie à la foi Orthodoxe, les adventistes ont pour but de promouvoir auprès des auditeurs l’importance de la liberté religieuse. « La Caravane de la Liberté 2013 », une initiative de l’Eglise et des experts légaux, a été l’occasion pour que soit organisé des événements dans plus de 20 villes, le mois dernier.

« Bien que la Roumanie, ait pris d’importantes mesures pour promouvoir la liberté religieuse, nous devons rester sur nos gardes afin de nous assurer que les principes de la liberté religieuse ne soient pas bafouées, » a déclaré Nelu Burcea, directeur des Affaires Publiques et de la Liberté Religieuse au sein de l’Union des Fédérations de Roumanie.

Les changements majeurs susceptibles d’être apportés à la constitution, pourraient inclure une révision du rôle du président et de la méthode utilisée par le premier ministre pour nommer le président.

Mais quelques activistes proposent que l’Eglise Orthodoxe devienne la religion nationale. Bien que les experts aient déclaré qu’il était peu probable que cette proposition devienne une loi, il ne faudrait pas oublier que jusqu’en 1923, la constitution roumaine mentionnait que l’Eglise Orthodoxe était la religion officielle du pays. Plusieurs tentatives faites pour que cette église redevienne la religion d’état ont été rejetées par le parlement.

Selon les médias aucun référendum national sur les changements constitutionnels ne sera fait avant l’automne.

« A présent, nous sommes en train d’analyser chaque proposition et nous observons de près la situation afin de pouvoir réagir avec promptitude et entreprendre les actions nécessaires, le moment venu, » a déclaré Burcea.

Au cours d’un arrêt de la caravane à la faculté de droit de Craiova, les représentants de l’Association Internationale de la Liberté Religieuse ont présenté le dernier ouvrage de l’association « Fides et Libertas », qui a été traduit en roumain. Ce livre est une collection d’articles venant d’experts qui encouragent une compréhension mutuelle entre les diverses confessions religieuses du monde entier.

Pendant deux ans, ce livre a été le fer de lance des efforts entrepris par l’Eglise Adventiste pour promouvoir la liberté religieuse et a été présenté dans les universités et les librairies.

Quelques participants à cette initiative sont d’avis que le pays pourrait raffermir davantage la liberté de conscience avec les changements constitutionnels à venir et ils lancent un appel au pays pour que ce dernier affirme la liberté de croyance pour toutes les religions.

« La Roumanie devrait songer sérieusement à introduire une loi efficace sur la liberté religieuse, qui garantirait la liberté religieuse pour tous les individus, toutes les dénominations, afin qu’aucune église ne soit lésée, » a déclaré Greg Hamilton, président de l’Association de la Liberté Religieuse pour le Nord-Ouest des Etats-Unis, dont le siège se trouve à Ridgefield, Washington.

La Roumanie a une population d’environ 21 millions d’habitants. Il y a environ 67 000 adventistes en Roumanie.

La Roumanie est l’un des pays où l’Eglise Adventiste a la plus haute pénétration télévisuelle grâce à Speranta TV, une chaine subsidiaire de Hope Channel, qui peut être vu dans plus de 80% des foyers. La radio adventiste est également très accessible à travers tout le pays.

L’Association Internationale de la Liberté Religieuse envisage une conférence sur le thème de la liberté de conscience prévue pour le mois de Juin et cela devrait coïncider avec la sortie du « Journal pour la Liberté de Conscience », une publication de 800 pages, à laquelle ont participé des experts roumains en matière de législations et de politiques. Cette publication, a déclaré Burcea, est le premier effort de quelque envergure tenté localement dans le but de concentrer l’attention  sur la liberté religieuse et sur la liberté de croyance, afin d’en étudier les diverses perspectives.