Le Réseau Adventiste d’Actualités®

Le service officiel d’actualités de l’Eglise Adventiste du Septième Jour

L’église adventiste en Afrique du Sud réagit à des attaques xénophobes

LES DIRIGEANTS DE L'ÉGLISE DE LA RÉGION D'AFRIQUE DU SUD ET DE L'OCÉAN INDIEN EXPRIME LEUR INQUIÉTUDE FACE AUX ATTAQUES CONTRE LES ÉTRANGERS

L’église adventiste en Afrique du Sud réagit à des attaques xénophobes

Photo : Carte de l’Afrique du Sud. Image de iStock

Magnifying Glass View Larger

LES DIRIGEANTS DE L'ÉGLISE DE LA RÉGION D'AFRIQUE DU SUD ET DE L'OCÉAN INDIEN EXPRIME LEUR INQUIÉTUDE FACE AUX ATTAQUES CONTRE LES ÉTRANGERS


Paul Charles, le directeur des Communications de la Division de l’Afrique du Sud et de l’Océan Indien des Adventistes du Septième Jour a publié la déclaration suivante en réaction aux attaques perpétuées actuellement contre les nationaux étrangers qui vivent en Afrique du Sud :

L’Église Adventiste de la région de l’Afrique du Sud et de l’Océan Indien est indignée par les récentes attaques xénophobes actuellement perpétrées contre les nationaux d’origines étrangères en Afrique du Sud. Il n’y a aucune raison légitime pour justifier la violence insensée et le préjudice qui jettent l’opprobre sur une nouvelle Afrique du Sud démocratique libre. Adopter la vraie liberté signifie renoncer à l’esprit de domination, d’abus ou de violence contre les gens. Sans réserve, notre direction et presque 3,5 millions de membres Adventistes condamnent tous ces actes irrationnels et horribles de violence et de haine qui ont aussi touché des membres de notre église.

Le président de la Fédération de l’Union de l’Afrique du Sud, Tankiso Letseli, a fait la déclaration suivante : « L’Église Adventiste du Septième Jour en Afrique du Sud a mobilisé Agence de Développement et de l’Aide Humanitaire et « Meals on Wheels Community Service » (MOWCS) Afrique du Sud pour montrer son soutien. » Nous avons identifié des personnes qui ont été déplacées à cause de la violence xénophobe. En ce moment, MOWCS Afrique du Sud, allié au bureau régional de MOWCS de la Fédération de l’état libre de Kwazulu-Natal (KNFC), est sur le terrain fournissant des vivres et d’autres aides à pas moins de 1500 personnes quotidiennement dans la région de Durban. Nous fournissons actuellement des repas cuisinés dans les régions de Chatsworth et Chesterville. Pasteur C M Nhlapo, Président de la Fédération de l’état libre de Kwazulu-Natal, avec son équipe travaillent avec le MOWCS KNFC pour aller dans les régions concernées pour de plus amples interventions. La direction de la Fédération Trans-Orange de l’Église, avec le pasteur Mpho Rantsoabe, ont identifié « des points sensibles » dans la région de Johannesburg afin de réagir et d’intervenir.  Nous essayons aussi de mobiliser le soutien de ADRA International à travers l’Office régional d’ADRA Afrique, afin que nous augmenter notre portée d’atteinte. »

Une crise inhumaine de cette envergure affecte l’église mondiale et la communauté internationale. Toutes les églises adventistes locales sont invitées à intensifier leurs efforts avec ADRA Afrique du Sud et MOWCS Afrique du Sud, le gouvernement et d’autres organisations chrétiennes pour soulager la souffrance consécutive à ces actes de violence malveillants.

Nous appelons aussi  tous ceux qui sont concernés à coopérer avec les agences gouvernementales comme la police et le département des Affaires Intérieures afin que les auteurs de violence soient traduits en justice.

Nous sommes tous, sans exception, indépendamment de notre nationalité, notre couleur ou notre religion, faits à l’image de Dieu (Colossiens 1 :15) et prenons le problème de la dignité humaine très sérieusement. Ceci nous contraint à nous traiter en frères et sœurs et la blessure de l’un nous affecte tous. La structure de la société de l’Afrique du Sud est diverse et dynamique et doit être préservée à tout prix sans violence ou sang versé. La dignité humaine élève chaque personne que nous rencontrons au statut de quelqu’un d’une valeur infinie, une personne qui doit être respectée, aimée et honorée.

La Bible commande et nous explique la manière dont nous devrions nous traiter mutuellement. « Quand Un étranger séjournera parmi vous, dans votre paie, vous ne l'opprimerez pas. L'étranger qui séjourne parmi vous, vous sera comme celui qui est né parmi vous, et tu l'aimeras comme toi-même » Lévétique 19 :33,34

Que Dieu nous aide à renoncer à toutes formes de violence, de coercition et de violations des consciences et de l’intégrité physique et émotionnelle des gens. Puisse t-Il nous doter de la force nécessaire pour accepter la paix dans toutes ses dimensions. Puisse t-Il nous donner la détermination de défendre la dignité de tous. Puisse t-Il aussi créer en nous la volonté et la passion de travailler pour la liberté de tous jusqu’à ce que Celui qui doit revenir, revienne.

Traduction : Carole et Charles SAINT-LOUIS