Le Réseau Adventiste d’Actualités®

Le service officiel d’actualités de l’Eglise Adventiste du Septième Jour

Ted Wilson propose comme arme aux éducateurs Adventistes, un livre d’Ellen White

Il demande a ce que la Bible et les écrits d'Ellen G. White soient toujours au centre de l'éducation adventiste.

Ted Wilson propose comme arme aux éducateurs Adventistes, un livre d’Ellen White

[photo credit: Brent Hardinge, GC communication]

Magnifying Glass View Larger

Il demande a ce que la Bible et les écrits d'Ellen G. White soient toujours au centre de l'éducation adventiste.


Ted N.C. Wilson, président de l’Eglise Adventiste du Septième Jour, a comparé les défis auxquels fait face l’éducation Adventiste au combat de David contre Goliath et a remis à des centaines de dirigeants de l’église le livre Education d’Ellen G. White et les a invités à l’utiliser comme des « cailloux » dans cette bataille contre les influences du monde qui attaquent les écoles Adventistes.

Ted Wilson, intervenant dans un sermon du sabbat qui faisait office de discours pastoral annuel adressé au monde, a invité les éducateurs Adventistes et les écoles à toujours placer la Bible et les écrits d’Ellen White, la cofondatrice de l’Eglise Adventiste, au centre de l’éducation Adventiste.

Il a invité cinq personnes – un professeur d’archéologie, un chercheur sur Ellen White, deux enseignants du secondaire, et un administrateur de l’église – à le rejoindre sur l’estrade afin d’expliquer comment la Bible et les écrits d’Ellen White affectent l’éducation Adventiste.

Mais la grande surprise pour plusieurs, parmi les centaines de personnes réunies au siège de l’Eglise Adventiste mondiale à Silver Spring, dans le Maryland, à l’occasion des rencontres administratives du Concile Annuel, est venue à l’approche de la fin du sermon. Ted Wilson a indiqué aux dirigeants d’église, dont plusieurs sont aussi des éducateurs, ainsi qu’aux autres personnes venues adorer dans cet auditorium de 750 places, de chercher dans les porte-livres fixés sur les sièges. Au lieu d’y trouver les habituels cantiques, les participants ont trouvé des copies neuves du livre Education.

« Je voudrais que vous ayez une nouvelle copie du livre Education, un des ‘cailloux’ les plus précieux que vous pourrez posséder dans votre travail et qui constitue un complément aux instructions sur l’éducation contenues dans la Sainte Parole de Dieu, » a dit Ted Wilson. « Les principes contenus dans ce livre, s’ils sont lus attentivement et dans un esprit de prière, peuvent changer votre vie et la direction de votre institution. »

Un total de 1000 copies du livre Education – 900 en anglais et 100 en espagnol – a été acheté pour le Concile Annuel, a dit Ted Wilson dans une interview distincte. Des copies supplémentaires seront disponibles pour les délégués qui n’étaient pas présents lors du service et pour les autres pendant et après la rencontre du 5 au 12 octobre.

L’éducation Adventiste est présente dans l’esprit des leaders de l’église après leur participation à une conférence de trois jours sur le sujet qui s’est tenue juste avant la tenue du Concile Annuel.

Dans son sermon de 80 minutes, Ted Wilson a puisé largement dans les passages de la Bible et dans les écrits d’Ellen White pour défendre le fait que la Bible et les écrits d’Ellen White constituent le plan pour l’éducation Adventiste.

« Rappelons-nous d’utiliser pleinement les instructions divines au sujet de Son modèle éducatif que l’on trouve dans les Saintes Ecritures et l’Esprit de Prophétie, » a dit Ted Wilson. « N’oubliez pas où Dieu nous a conduits et ce qu’Il désire accomplir dans le futur pour l’éducation Adventiste. Pour ceux d’entre vous qui ont fréquenté les écoles Adventistes, rappelez vous ce que Dieu a fait pour vous en vous plaçant là où vous êtes aujourd’hui en tant que leader. N’oubliez pas. »

Récits Bibliques

Il a relaté trois récits tirés de la Bible : comment David a terrassé Goliath avec un seul caillou dans 1 Samuel 17 : 45-47 ; comment les Israelites ont à maintes reprises oublié comment Dieu les a conduits dans Exode ; et comment Ozias, un des rois de Juda, a prospéré « dans le temps où il rechercha l’Eternel » mais a été frappé de la lèpre lorsqu’il a suivi ses propres voies en utilisant un encensoir dans le temple comme mentionné dans 2 Chroniques 26.

« Quelle leçon pour nous en tant que leaders dans l’éducation Adventiste du Septième Jour et dans l’église en général aujourd’hui, » a dit Ted Wilson. « Si nous recherchons le Seigneur dans tout ce que nous faisons, Il fera prospérer Son église dans la grande mission qui est de proclamer les messages des trois anges. »

Les messages des trois anges, que l’on trouve dans Apocalypse 14 : 6 à 12, sont un appel à reconnaître Dieu en tant que Créateur et à proclamer au monde que Jésus revient bientôt.

Ted Wilson a dit que les éducateurs Adventistes ne doivent pas oublier de rechercher le Seigneur – même lorsqu’ils prospèrent en tant qu’employés du plus important système éducatif Protestant dans le monde avec plus de 8200 établissement scolaires et 100000 enseignants.

« Nous sommes nous sentis parfois si compétents à nos yeux que nous avons établi le futur de l’éducation Adventiste du Septième Jour sans consulter la Bible et l’Esprit de prophétie ? » a dit Ted Wilson. « Avons nous pris ‘l’encensoir’ dans nos propres mains, pensant que nous sommes parvenus et que nous sommes plus capables de déterminer la direction en matière d’éducation pour nos institutions qu’un simple ‘Ainsi parle l’Eternel’ tiré de la Bible et de l’Esprit de Prophétie ? »

Ted Wilson a rendu hommage aux enseignants dévoués, y compris à sa défunte mère, et a instamment invité les éducateurs Adventistes à ne jamais se considérer comme étant « meilleurs que Dieu et que Ses saintes instructions. »

« Dans notre œuvre éducative d’après le modèle divin, nous ne devons pas rechercher une indépendance basée sur notre propre volonté, une liberté académique qui nous éloigne de la responsabilité élevée et sacrée de former des étudiants dans le cadre de la dernière grande proclamation divine de la vérité biblique et de la compréhension prophétique, » a-t-il dit. « Il nous faut résister aux tentatives d’utilisation de la méthode historico-critique dans notre enseignement et notre relation avec la Bible qui ne fait que nous éloigner de Dieu et élève le moi plutôt que Jésus. »

Le Devoir de l’Enseignant Adventiste

Les enseignants devraient plutôt, a-t-il dit, utiliser leurs salles de classe pour « élever Christ, Sa parole, Sa justice, le service de Son sanctuaire, Sa puissance salvatrice dans le grand conflit, Ses messages des trois anges, Sa puissance créatrice pour une création récente en six jours, Son message sur la santé, Sa mission des derniers jours pour le monde, et Sa Seconde Venue toute proche. »

Il a déclaré que l’éducateur avait un devoir bien plus grand que de simplement proposer une connaissance livresque. Lisant un passage tiré du Livre Education page 34 : « Il ne peut pas se contenter de leur transmettre simplement des connaissances techniques, qui feront d’eux des comptables habiles, des artisans adroits, des commerçants prospères — et c’est tout. Son ambition, c’est de leur insuffler les principes de vérité, obéissance, honneur, intégrité, pureté — des principes leur permettant de devenir des forces qui participeront effectivement à l’équilibre et à l’élévation de la société. »

Les éducateurs doivent contribuer à amener les étudiants à développer leur relation avec Dieu, a-t-il dit.

« Nous voulons qu’ils fassent partie de la Mission dans les Grandes Villes et du Ministère de la Santé Intégrale, » a-t-il dit. « Qu’ils se concentrent sur Christ et Sa justice et la fidélité envers Dieu et Sa parole. Qu’ils s’inscrivent dans la dynamique de l’Implication Totale du Membre sous la direction du Saint Esprit afin qu’ils puissent activement participer au dernier avertissement au monde. Jésus revient bientôt ! »

Mission dans les Grandes Villes est une initiative de l’Eglise Adventiste mondiale visant à proclamer l’évangile dans les plus grandes villes du monde. Le Ministère de la Santé Intégrale est un programme de l’église visant à répondre aux besoins physiques, psychologiques et spirituels de la communauté. L’Implication Totale du Membre cherche à encourager chacun des 19,5 millions de membres de l’Eglise Adventiste à trouver des moyens de partager activement Jésus chaque jour.

Invités sur l’Estrade

Au cours du sermon, Ted Wilson a invité Michael Hasel, un archéologue et professeur à la Southern Adventist Universiy dans le Tennessee, à parler de la déconstruction des Ecritures, une méthode d’interprétation de la Bible. Michael Hasel a déclaré que les enseignants devraient faire attention et s’assurer que la méthode de déconstruction utilisée pour interpréter la Bible, méthode qui nie l’existence de la vérité absolue, n’entre pas dans leurs salles de classe et ne neutralise pas la parole de Dieu.

Après lui, Dwain Esmond, directeur adjoint du White Estate (Fondation Ellen G. White), est intervenu pour mettre l’emphase sur le fait que les écrits d’Ellen White jouent un rôle crucial en fournissant des instructions pour le système éducatif Adventiste.

Enfin, trois éducateurs de Californie – Paul Negrete, principal de l’Ecole Secondaire de San Gabriel ; Bonnie Iversen, directrice du développement de cet établissement scolaire ; et Velino Salazar, président de la Fédération du Sud de la Californie et président du conseil d’administration de l’école – ont relaté un formidable récit sur la manière dont leur école de 500 élèves a commencé à réussir après que ses enseignants aient décidé de lire le livre Education et de mettre ses principes en pratique.

Ce résultat est une bonne raison pour les leaders de l’église d’adopter un nouveau regard sur l’éducation, a dit Ted Wilson.

« Je veux placer quelque chose entre vos mains : un caillou qui peut aider à détruire les « Goliaths » que vous confrontez – un caillou qui représente la véritable puissance qui peut vous donner la victoire sur les influences mondaines et propulser vos écoles vers la victoire par le sang et le grâce de Jésus Christ, l’Enseignant par Excellence, » a dit Ted Wilson.

« La nouvelle lecture de ce livre sous la direction du Saint Esprit a transformé l’Ecole Secondaire de San Gabriel, et cela renforcera votre démarche vers l’intégration de l’instruction céleste dans votre vie et dans votre école, » a-t-il dit.

Ted Wilson a encouragé les éducateurs à ne pas s’inquiéter au sujet des critiques et des attaques personnelles s’ils suivent la direction divine et la Bible. L’Eglise Adventiste et ses écoles, a-t-il ajouté, ne sont pas destinées à devenir simplement une dénomination parmi d’autres.

« C’est un mouvement unique avec un message unique engagé dans une mission unique dirigé par le Capitaine des Armées, Jésus Christ, l’Enseignant par Excellence, » a-t-il dit. « L’Eglise Adventiste du Septième Jour ne sera pas neutralisée et son système éducatif récupéré par les influences mondaines si nous nous soumettons humblement au Seigneur et si nous nous rappelons Ses conseils contenus dans la Bible et dans l’Esprit de Prophétie. Nous ne devons pas nous mélanger au monde mais nous devons briller avec une distinction céleste alors que nous proclamons Christ ainsi que Ses doctrines bibliques distinctives et christocentriques.»

 

Traduction: Patrick Luciathe